25-11-2017 15:33 - Gorgol : Le Dren contourne son Ministre et défie le Président

Gorgol : Le Dren contourne son Ministre et défie le Président

Le Dren du Gorgol, Mohamed Lemine El Wely, n’a pas fait dans la dentelle. A la veille de la visite du Président dans cette wilaya, consignes furent données de combler d’urgence le manque du personnel enseignant dans tout le pays.

Le ministre de l’éducation nationale a attribué des quotas des contractuels à chaque région. Au vu du déficit criant, le nombre de postulants à la signature des contrats ne suffisait même pas dans certaines Drens. Certains Directeurs régionaux d’enseignement n’attendaient que cette occasion pour agir selon leurs désirs, d’autres dans le respect strict des règles qui donnaient la priorité aux anciens contractuels.

Or, le Dren Du Gorgol a passé outre les critères établis en laissant entendre aux enseignants venus prendre leurs notes de services d’attendre dans les 24 heures pour signer les contrats. Le lendemain, il change de discours.

Il s’enferme dans son bureau pendant quelques minutes en simulant un contact avec le Ministre. Puis il rend public une liste d’une dizaine d’enseignants du fondamental dont trois maitrisards fictifs et deux bacheliers tous inconnus dans les milieux des contractuels.

Que s’est-il passé se demandent les autres collègues qui commencent à soupçonner des magouilles à ciel ouvert. Et le pot aux roses ne tarda pas à se révéler. Les faits sont flagrants : le Directeur régional demande aux autres de rentrer et qu’il les contactera le moment venu pour les notes de services. Un jeu de pipeaux, et seul dans ses œuvres malsaines, il remplaça certains anciens contractuels par sa propre clientèle.

Les astuces utilisées demandant aux arrivistes de garder le secret ne résisteront à la surprise de certains contractuels qui découvrent que leurs places ont été occupées par des protégés du très controversé Dren, moins anciens et parfois sans le diplôme requis.

Le Ministre de l’éducation qui séjourne au Gorgol se doit de réparer cette injustice qui déshonore une fois de plus ce secteur livré en pâture à d’irresponsables représentants de la tutelle parachutés et qui n’ont aucune probité morale qui les prémunissent de détourner les valeurs de l’école ou le peu qui en reste.

Les victimes de cette injustice s’apprêtent à porter cette affaire au Président à l’occasion de son séjour au Gorgol par des banderoles de protestation et une lettre qui sera remise à un élu local.

Par la Rédaction de Cridem

©Cridem 2017

-----



Commentaires : 2
Lus : 3198

Commentaires (2)

  • ahznar (H) 25/11/2017 20:14 X

    Une information qui donne des frissons. Ah quel pays,mon dieu

  • jakuza (H) 25/11/2017 18:23 X

    Voilà ce qu'on attend des journalistes! Alerter sur des faits et à temps pour la vérification. La balle est dans le camp de la hiérarchie qui doit veiller à corriger le tir! A temps bien sûr...