29-11-2017 09:54 - La BCM émettra, le 1er janvier prochain, un nouveau groupe de billets de banque plus surs

La BCM émettra, le 1er janvier prochain, un nouveau groupe de billets de banque plus surs

Journal du Camaeroun - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a annoncé des augmentations des indemnités du personnel de l’enseignement et de la santé, dans son discours prononcé mardi matin à Kaédi (400 kilomètres au sud de Nouakchott) à l’occasion du 57e anniversaire de l’indépendance nationale.

Ces augmentations portent notamment sur les indemnités de risque et de zones spéciales pour les employés de la santé et les indemnités de craie pour ceux de l’enseignement fondamental, secondaire, technique et supérieur, a précisé Ould Abdel Aziz.

Il a aussi annoncé la prise en charge de toutes les charges d’enregistrement des personnels non permanents auprès de la Caisse nationale d’assurance maladie, précisant qu’une enveloppe de 4 milliards d’ouguiyas (11 millions de dollars US) a été prévue à cet effet dans le projet de budget 2018.

Le chef de l’Etat mauritanien a en outre fait état de l’élargissement du programme d’entraide visant à appuyer les familles les plus défavorisées pour englober 6 nouvelles zones dans l’est et le sud du pays en 2018.

Au titre de ce programme, une enveloppe de 1,5 milliard d’ouguiyas (4 millions de dollars US) est prévue pour être distribuée sur des milliers de familles au rythme de paiements tous les trois mois, sachant que cette expérience sera généralisée au cours des années à venir.

Ould Abdel Aziz a, en plus, annoncé la mobilisation de 41 milliards d’ouguiyas (114 millions de dollars US), soit une augmentation de 10 milliards, pour le programme d’urgence 2018 afin de disponibiliser des quantités suffisantes d’aliments de bétail conventionnés et d’autres investissements à caractère urgent.

Il a par ailleurs révélé que la Banque centrale de Mauritanie émettra, le 1er janvier prochain, un nouveau groupe de billets de banque plus surs face à la falsification et permettant une redéfinition de la valeur de l’ouguiya à travers le changement de la base de 10 à 1.

Cette mesure permettra aux billets de banque de recouvrer leur place dans les transactions financières et de protéger le pouvoir d’achat du citoyen, en plus de la réduction de la quantité monétaire en circulation.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 8748

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • medvall14 (H) 06/12/2017 01:20 X

    on ne change pas la valeur faciale d'une monnaie comme on change de chemise: bonjour les anticipations inflationnistes et bientôt les devises vont se raréfier. ensuite allez expliquer à un vendeur de patates que son produit passe de 200 UM à 20UM: bonjour les migraines. Les tours de passe passe cache en faite une économie au bord de l'implosion. A force d'avoir trop fait tourner la planche à bien, on se retrouve avec une monnaie de singe. Les pays qui ont tenté ces expériences comme le perdu avaient une économie basée sur la transformation, pas une économie extravertie et de rente. Economistes de la cuiellette réveillez vous et expliquez à notre mecano national que la monnaie se crée ex nihlo.

  • bleil (H) 29/11/2017 16:43 X

    Le gouvernement de la Mauritanie hisse clairement ses nouvelles couleurs politiques pour finir le saccage du pays; l'hymne national changé sur la base d'un poème collectif, le drapeau devient un chiffon multicolore et bientôt une monnaie de singe pour faire plaisir aux idiots du coin... La monnaie annonce une ère "Mugabe" pour Aziz, autoritarisme à la Taya, avant d'enterrer tout bonnement et simplement l'Ouguiya comme monnaie nationale ; elle deviendra inéluctablement la plus faible monnaie au monde, à cause de la politique désastreuse des militaires, avant d’être abandonnée au profit des monnaies étrangères… le CFA, Dinnar, Dirham, Euro, US Dollar etc ce qui est déjà en passe de devenir réalité ...

  • foutatoro (H) 29/11/2017 15:58 X

    5000>500 2000>200 1000>100 100>10. En fait, on va donner l'impression à @walkhdiane d'avoir une monnaie forte. Ce que tu achetais à 5000 le sera avec un billet marqué 500. Nouveau tour de passe passe du Général Predator pour maquiller la situation cataclysmique de nos si rachitiques ouguiyas.

  • bagaby (H) 29/11/2017 14:40 X

    1000=100.

  • Walaxdiane (H) 29/11/2017 14:01 X

    Quelqu'un peut il nous expliquer , c'est quoi: une redéfinition de la valeur de l’ouguiya à travers le changement de la base de 10 à 1.