01-12-2017 07:00 - Mauritanie : des billets de banque «plus sûrs» à partir de janvier 2018 pour minimiser les risques de la falsification

Mauritanie : des billets de banque «plus sûrs» à partir de janvier 2018 pour minimiser les risques de la falsification

La Tribune Afrique - A partir du 1er janvier 2018, la Banque centrale de Mauritanie va mettre en circulation un nouveau groupe de billets de banque, a annoncé le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

A l'occasion de son discours pour la commémoration du 57ème anniversaire de l'indépendance de son pays à Kaédi à 400 kilomètres au sud de Nouakchott, le chef de l'Etat a promis qu'il s'agira de billets «plus sûrs». La Banque centrale de Mauritanie (BCM) va émettre un nouveau groupe de billets de banque à compter du 1er janvier 2018.

Cette information a été apportée par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz lors de son discours prononcé mardi matin à Kaédi, une localité située à plus de 400 kilomètres au sud de la capitale, Nouakchott à l'occasion du 57ème anniversaire de l'indépendance de la Mauritanie. Selon lui, ces nouveaux billets seront «plus sûrs» et permettront de lutter contre les falsifications.

« Le premier janvier 2018, la Banque Centrale de Mauritanie va émettre un nouvel ensemble de billets de banque et de pièces de monnaie plus sûres contre la contrefaçon et de plus fortes et ce, à travers la réévaluation de la monnaie en changeant la base de 10 à 1, ce qui va permettre à l'ouguiya de reprendre sa place dans les transactions financières, de protéger le pouvoir d'achat du citoyen et de réduire la quantité de la monnaie en circulation », a expliqué le président mauritanien, cité par l'Agence de presse africaine.

Ainsi assure le responsable politique, le nouveau groupe de billets permettra à la devise de la Mauritanie « de retrouver une partie de ses lettres de noblesses sur les marchés financiers » tout en permettant de donner un pouvoir d'achat aux Mauritaniens.

Minimiser les risques de la falsification

L'objectif visé par le gouvernement mauritanien, comme le président Mohamed Ould Abdel Aziz l'a présenté, est de lutter efficacement contre les multiples falsifications de billet qui ont cours ces derniers temps en Mauritanie. « Le gouvernement souhaite à l'avenir minimiser tout risque de falsification », a indiqué le numéro 1 mauritanien qui a aussi confié que le pays allait donner une priorité à la finance numéro afin d'aller plus vite.

« Compte tenu des prévisions économiques prometteuses, de la stabilité du taux d'inflation et dans le cadre du plan national visant la promotion de l'intégration financière, la maîtrise des activités économiques informelles, la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme, les services spécialisés ont élaboré un programme ambitieux de modernisation et de développement des systèmes de paiements, notamment électroniques afin que la finance numérique devienne une priorité nationale », a déclaré Mohamed Ould Abdel Aziz.

D'après les informations disponibles, les nouveaux billets auront des dimensions légèrement plus réduites que les anciens mais aussi comporteront plusieurs éléments de sécurité dont un fil incorporé à texte clair et une bande holographique.

Par Emmanuel Atcha



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2211

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)