02-12-2017 09:12 - Education : L'augmentation de la prime de craie est elle pour tous dans ce secteur ?

Education : L'augmentation de la prime de craie est elle pour tous dans ce secteur ?

Tawary - Les fonctionnaires de l’Etat mauritanien ont depuis quelques semaines nourri l'idée d'augmentation des salaires pendant le discours de célébration du cinquante septième anniversaire de notre indépendance nationale. Effectivement, elle a bien eu lieu mais elle concerne que deux secteurs dans la fonction publique.

Et même pour l'éducation, on a bien précisé: Il s'agit des agents qui utilisent la craie hormis les directeurs des écoles fondamentales. Ces derniers pourtant enseignent pratiquement tous les niveaux, à chaque fois qu'un enseignant est absent de son cours.

Leurs collègues du secondaire touchent l'indemnité de la craie comme les professeurs qui enseignent dans les classes. Ainsi, nous assisterons à une situation de l'enseignant pesé sur son directeur qui pourtant travaille pendant trente heures à l'école et même en dehors des heures ouvrables. Je crois que si la situation pédagogique avance dans l'école, c'est que c'est sous la bonne supervision du directeur d'école.

Je pense que l'augmentation de la prime de craie doit, soit aller de paire avec la prime de direction, ou faire bénéficier de cette prime, les directeurs qui dispensent des cours.

Car, mathématiquement, il n'est plus intéressant de diriger une école fondamentale ou on se sent dominé par ceux que nous dirigeons. Un directeur au fondamental (de cycle normal) obtient 22700UM mensuellement ce qui fait 212500 UM pour les douze mois tant dis que l'enseignant bénéficiaire de craie gagnerait au minimum 25000UM pendant neuf mois ce qui lui ferait 225000UM.

Et s'il s’agit d'un directeur d'une école moins de six classes, le calcul est de 17300 UM par mois. Ce qui totalise deux cent sept mille six-cents ouguiyas pour les douze mois.

Donc je crois qu'il est temps qu'on comprenne que telles choses doivent être revues avant que les proviseurs des écoles fondamentales se démotivent et cherchent à trouver des solutions en sacrifiant leurs devoirs pédagogiques et administratifs.

Diarra Mhdou



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1208

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)