03-12-2017 20:12 - Dernière-minute : Libération des veuves et orphelins arrêtés à Kaédi

Dernière-minute : Libération des veuves et orphelins arrêtés à Kaédi

Tawary - Des sources annoncent, ce dimanche 3 décembre 2017, la libération des trois veuves et des deux orphelins qui étaient arrêtés, mardi dernier, à Kaédi, lors des festivités marquant le 57e anniversaire de l’indépendance nationale sous la présidence du président Mr Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ils étaient placés en garde-à-vue dans le commissariat de police de Kaédi (Gorgol) depuis mardi dernier. Ces derniers ont été relâchés sans aucune poursuite judiciaire, dit-on.

Ces membres du collectif des veuves et orphelins des soldats négro-mauritaniens tués en 1990 à Inal, avaient brandit et distribué des slogans et des tracts pour réclamer l’ouverture d’une enquête sur la responsabilité des auteurs des atrocités commises sous le régime de l'ancien président Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya entre avril 1989 et décembre 1990.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1603

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 04/12/2017 07:57 X

    De toute façon ils n'ont à faire en prison. C'est une intimidation . Il faut justice sans haine. Aziz doit se pencher dans son bureau pour reflechir pendant un mois et proposer quelque chose.

  • foutatoro (H) 04/12/2017 06:22 X

    Ce qui me met dans une tristesse indescriptible, c'est l'absence de soutien, chose incompréhensible et lâche, de ceux de Nos communautés dans cette dure épreuve qui dure depuis 1/2 siècle déjà. Mais heureusement, vous avez le plus grand et beau soutien: Allah !

  • boubou_kibili (H) 03/12/2017 22:16 X

    Ils étaient obligés de les liberer sous la pression nationale d'abord et de l'extérieur car rien ne justfie leur arrestation et bien au contraire. Que ceux qui se sentent morveux se mouchent. La peur a changé de camp chers amis. Les coupables ont la trouille et c'est peine perdue nous les connaissons; ils paieront d'une maniere ou d'une autre dans le monde et à l'au dela ce sera la gehenne à coup sur...