03-12-2017 21:45 - ROSSO : un Festival magnifie la fraternité Sénégalo-Mauritanienne [PhotoReportage]

ROSSO : un Festival magnifie la fraternité Sénégalo-Mauritanienne [PhotoReportage]

NDARINFO - Plus d’une soixantaine d’artistes sénégalais et mauritaniens ont pris part à l’édition 2017 du Festival Afya, organisé les 27 et 28 novembre à Rosso Mauritanie.

Comme à l’accoutumée, toute la richesse culturelle des deux peuples frères a été étalée au cours de cette communion festive qui célèbre l’unité entre les deux Nations. Cette année, d’importants échanges sur la situation du pays et les acteurs ont tenté d’identifier les éléments de divergence qui minent la bonne cohésion entre les deux pays.

« Nous sommes les premiers à ressentir les éventuelles difficultés en tant qu’habitants des zones frontalières. C’est pour cela qu’en tant que jeunes conscients de cet état de fait, nous devons travailler pour un meilleur brassage entre nos deux villes », explique Amadou DIOP dit « Amza », le président des associations de Rosso Sénégal.

M. DIOP rappelle qu’Afya se tient, à tour de rôle, dans les deux ROSSO à la célébration de l’indépendance des deux pays. « Le 4 avril dernier, il s’est tenu au Stade de Rosso. C’était un grand succès », dit-il, interrogé par Ndarinfo.com.

« Aujourd’hui, il est difficile d’entrer facilement en Mauritanie. C’est une situation qui peut être corrigée », a-t-il ajouté en saluant le sens de l’hospitalité manifesté ses frères mauritaniens lors de la tenue de cet évènement culturel à l’autre rive.

Les liens entre le Sénégal et la Mauritanie sont plus que séculaires. Cette relation fondée par le sang et soudée par l’histoire doit être impérativement conservée, au-delà de toute considération géopolitique.

Il faut souligner, à titre d’exemple, que Mouhamed El Habib, roi du Trarza avait pris comme épouse Njeumbeute MBODJI, la petite sœur de Ndatté Yalla, la reine du WALO dans un contexte de méfiance entre les deux royaumes.

Cet acte historique célébra l’union et la fraternité des cœurs et dissipa les divergences. Cet héritage significatif ne devrait pas être perdu.

Cheikh Saad Bou SEYE
Administrateur de NDARINFO

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...
















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1386

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • foutatoro (H) 04/12/2017 12:25 X

    Pauvres ignorants ! Le Général Predator va vous étrangler. Ce drapeau est devenu illégal.