04-12-2017 09:00 - Radio Mauritanie: En 2017, le DG a dépensé des dizaines de millions à titre des "gratifications"

Radio Mauritanie: En 2017, le DG a dépensé des dizaines de millions à titre des

Alakhbar - L’Agence Alakhbar s’est procuré des documents relevant la situation des "gratifications" distribuées par le Directeur Général de Radio Mauritanie S.A, Abdallahi Ould Houromtallah, au cours de l’année 2017.

Ces montants payés sur le compte de la Radio au trésor public ont atteint des dizaines de millions et en ont bénéficié des collaborateurs à la Radio, des établissements d’hygiène, des bureaux d’étude "inconnus", en plus des fonctionnaires dans d’autres établissements, des journalistes et d’activistes sur les réseaux sociaux.

-7.9 Millions d’UM pour un humoriste

L’humoriste réalisateur du programme Khidmett Eloulala, Lemrabott Ould Zeine a reçu 7.954.000UM durant la période allant de 6 Avril à 29 Aout sur cinq tranches.

-La première tranche était 2.328.000UM et payée le 06-04-2017.

-La deuxième tranche était de 400.000UM et a été payée le 05-06-2017.

-La troisième tranche était de 970.000UM et a été payée 10.08.2017.

-La quatrième tranche de 1.928.000UM et a été payée le 18.08.2017.

-La cinquième tranche était de 2.328.000UM et a été payée le 29.08.2017.

-3.9 Millions UM pour l’hygiène

Les documents ont relevé que l’établissement SERVICE CLEAN a reçu 3.920.000UM, répartis sur quatre tranches chacune était de 980.000UM. Pour sa part, l’établissement BLUE DIGITAL SPACE a reçu le montant de 7.844.895UM et répartis sur huit échéances.

-3.7 Millions pour des études

Un centre des études dénommé Dirassat (études) a bénéficié de 3.783.000UM répartis sur deux tranches dont la première a été de 1.891.500UM alors que la seconde était de 1.891.500UM.

D’autre part, le DG de Radio Mauritanie a remis 1.484.2016UM à l’établissement JAMAL VOYAGE le 06/04/2017, cependant que l’établissement TWEIZIKT VOYAGE a eu 300.000UM, payés le 06.04.2017.

-Gratifications pour d’autres personnalités

Parmi les personnalités ayant bénéficié de ces gratifications, le directeur des opérations électorales à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Mohameden Ould Sidi dit Beddenna qui a soutiré le montant de 485.000 UM la veille de démarrage de la campagne électorale du referendum des amendements constitutionnels en juillet 2017.

Le journaliste représentant de l’Agence Mauritanienne d’Informations au palais présidentiel, Mohamed Vall Ould Babah, a été gratifié de 880.000 UM répartis sur trois échéances.

-La première était de 200.000UM.

-La deuxième était de 180.000UM.

-La troisième était de 500.000UM.

Le conseiller chargé de communication, Abdelvettah Ould Lamana, a reçu le 21.07.2017 le montant de 200.000UM.

Le Directeur Général Adjoint à la Radio Mauritanie n’a bénéficié que de 300.000UM payé le 15.02.2017 selon les documents reçus à Alakhbar.

D’autres journalistes et activistes des réseaux sociaux ont, eux aussi, bénéficié des gratifications allant de 100.000UM à 500.000UM.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1541

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • synthetiseur (H) 04/12/2017 23:03 X

    Cest l'opération HAWASEH lancée par les responsables du pays en prévision de 2019. Eh oui ils ne sont sur de rien;alors ils mettent les bouchées doubles. Allez dans d'autres départements et vous verrez pire. L'IGE ne cesse d'envoyer des lettres de remboursement. Le seul hic c'est que la plupart de ces lascars sont protégés par de hautes personnalités de l'Etat.

  • mauritanievive (H) 04/12/2017 19:49 X

    LUI au moins a distribue de l'argent a des personnes contre du tarvail ,d;autres mettent l'argent directement dans leurs poches sans que personne ne voit ni ne sente quelquechise ,ne serait ce pas une campagne orchestree contre ce meonsieur ????

  • foutatoro (H) 04/12/2017 13:20 X

    Quand on connaît ce directerion sans vergogne... Rien n'étonne plus dans ce pays.

  • bahdah (H) 04/12/2017 10:30 X

    Radio Mauritanie à l'instar de toutes les institutions a le plein droit de distribuer des dons et pourboires chaque fois que le besoin s’avère ,mais bien sur avec des arguments et motifs justifiés ,seulement certains ont fait du cas de Abdellahi DG de Radio Mauritanie un mythe au moment ou d'autres établissements dilapident les deniers publics tout azimut et sans justificatif , il est temps que Mohamed Cheickh Ould Sidi Mohamed sache qu'il ne sera plus DG de Radio Mie et par conséquent coller la paix aux musulmans et à Abdellahi Ould Hormtalla à bon entendeur salut

  • bleil (H) 04/12/2017 09:55 X

    Que de bonnes actions ! continuez avec un autre établissement public ou société d’état et vous serez surpris par l'étendue des "dons et pourboires" à n'importe qui se présente ... Et la faute revient au Ministère des Finances pour établir les règles strictes de gestion à respecter et à vérifier périodiquement pour tous...

  • Thiey-Nktt (F) 04/12/2017 09:41 X

    Je me demande comment on peut prendre le budget d’une institution comme Radio Mauritanie, la voix du peuple et de dilapider ses ressources de cette sorte sans aucune explication, je me demande c’est quoi la corruption dans ce pays et pourquoi des documents circulent, ou est le DAF qui doit être d’une complicité claire dans cette forfaiture, comme si Radio Mauritanie est géré par un misérable, c’est quoi cette façon de distribuer alors que les employés ne reçoivent pas leur indemnité de salaire, leur prime de déplacement, leur tenue et autres activités qu’ils doivent être rémunéré. Monsieur le directeur, vous vous rappeler de votre arrivé à la tête de cette institution, votre première mesure était le renvoie d’un employé qui a mal prononcé le nom de la première Dame, ce qui devait faire peut être l’objet d’une remarque pas de vous ou d’un avertissement devient immédiatement un renvoi, une suspension pour éliminer une langue Nationale, aujourd’hui c’est votre tour de payer vos manquements et vous serez seul devant vos bêtises. Vous avez même employé vos ex-femme et autres copines et connaissance qui bénéficient des salaires de pigiste sans aucune formation, d’autre ne viennent jamais à la Radio et trouve des salaires exorbitants, ils ou elles ne connaissent même pas l’emplacement de la Radio. Regarder monsieur le directeur toutes ses gratification aucun employé pauvre de Radio Mauritanie, seulement des gens extérieurs à la boite et après, ils ne pourront rien faire pour toi demain au cas où.