05-12-2017 00:32 - Les gendarmes bastonnent deux leaders du mouvement contre Tasiast et en arrêtent 6 autres (noms)

Les gendarmes bastonnent deux leaders du mouvement contre Tasiast et en arrêtent 6 autres (noms)

Adrar Info - Une brigade de la gendarmerie nationale, a violenté deux leaders du mouvement de protestation de la population des villages "Dawas" et "N’talva" que sont : Hamdi Ould Ely Ould Baba et Said Ould Bousseif, et en a arrêté 6 autres, selon le correspondant de "alwiam.info" qui se trouvait sur place.

De violentes escarmouches ont eu lieu dimanche soir, entre des habitants de la zone proche à l’usine d’extraction d’or de Tasiast et la gendarmerie nationale chargée de la garde de l’entreprise.

Le correspondant a déclaré qu’une vague de colère a éclaté ce lundi matin dans les villages de «Dawas» et «Ntalva» dépendantes de la commune d’Inal, où les habitants locaux: femmes, hommes, vieux et jeunes ont organisé une manifestation devant le siège de Tasiast.

Les gendarmes ont violemment affronté les manifestants, ce qui a provoqué une grande indignation parmi les groupes protestataires. Lesquels déclarent qu’ils ne renonceront pas à leurs revendications légitimes, quel que soit le coût des sacrifices.

Source :http://www.alwiam.info/node/6929

Dans un autre registre, le correspondant de "Mourassiloun.com" signale que Said Ould Bousseif, chef du bureau local du collectif des habitants de Tasiast, arrêté par la gendarmerie, depuis ce matin, avec quatre de ses collègues, a entamé une grève de la faim pour protester contre le matraquage des femmes par les gendarmes et la violence utilisée contre les habitants des localités concernées.

Ould Bousseif a déclaré qu’en tant qu’habitants locaux ils ont été battus traînés, déplacés et expulsés par la gendarmerie. Indiquant qu’ils étaient en train de protester devant une entreprise présumée être leur partenaire pour réclamer certains services de base.

Source : http://mourassiloun.com/node/2444

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1374

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)