05-12-2017 16:33 - Mauritanie : l’État prêt à indemniser les militaires victimes du passif humanitaire

Mauritanie : l’État prêt à indemniser les militaires victimes du passif humanitaire

Les Mauritanies - Le gouvernement mauritanien par l’intermédiaire du ministre de la défense, Diallo Mamadou Bathia a réitéré son engagement à régler définitivement la question du dossier sur le passif humanitaire de 1989, en procédant ainsi à l’indemnisation des victimes.

Cette révélation a été faite lors de la célébration de la fête de l’indépendance nationale du 28 novembre dernier. Ainsi, le ministre a indiqué que , ” l’État est dans une logique de résoudre la problématique du passif humanitaire et mettre ainsi le pays dans la voie d’une véritable réconciliation nationale ”

A cet effet, plus de 3 millions d’euros sont alloués au passif humanitaire des personnels de l’armée au titre de primes et pensions de retraite aux militaires victimes de purges dans l’armée de 1981 à 2004. Une mesure qui se veut en faveur de la réconciliation nationale et qui concerne plus de 900 membres de l’armée, la gendarmerie et la garde.

Cependant, les primes varieront de 1 500 à 5 000 euros par personne et pour les pensions les montants seront accordés en fonction des grades détenus avant les évènements.

Par ailleurs les plus grandes purges dans l’armée ont eu lieu entre 1989 et 1991. L’époque où l’ensemble du pays avait été en proie à de violents affrontements communautaires qui ont conduit à l’expulsion et à la fuite des milliers de Négros Mauritaniens vers l’étranger, ainsi qu’à la mort de certains d’autres, y compris dans l’armée.

Rappelons qu’en 2011, le président Mohamed Ould Abdel Aziz s’était engagé à régler la question du passif humanitaire constitué par les séquelles des violences d’avril 1989 et la perpétuation de pratiques esclavagistes.

Le chef de l’ État avait accéléré à cette fin le processus de rapatriement des négro-mauritaniens réfugiés au Sénégal, sous l’égide du Haut-Commissariat aux réfugiés. Malgré ces avancées, la question n’est pas encore réglée.

Diary N’diaye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 18
Lus : 6419

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (18)

  • Cheikh Aly 2007 (H) 07/12/2017 13:35 X

    Ce chantage doit s'arreter. Cette histoire les gens en ont profité, au moins à trois reprises. a ceux, auxquels l'Etatn'a jamais donné un lopin de terre, l'education des enfants inexistantes, pas de prise en charge médicale correcte...A ces gens là, l'Etat doit faire un geste. Pour les autres c'est devenu pathétique. Stop!

  • moukhabarat (F) 06/12/2017 22:05 X

    Ce feuilleton doit s'arrêter une bonne fois pour toute car il démontre que l'Etat est sensible au chantage.

  • buuyee@yahoo.fr (H) 06/12/2017 20:23 X

    annuler d'abord l'amnistie juin 1993 ,juger les fautifs ,les punir ou les ayants droit pardonnent , ensuit indemniser et réparer puis réconcilier, enfin garantir que ce la ne se reproduit jamais

  • sraghaa (H) 06/12/2017 10:19 X

    Très bonne initiative ;il faut faire le maximum pour contenter les victimes de ce cette page sombre de notre histoire que les radicaux haineux nous remuent à tout instant ,à croire qu'on est encore dans les années 90

  • zelimkhan2 (H) 06/12/2017 07:53 X

    Franchement, ce ministre ne connait pas ce qu'est la honte. je traduis directement du Pulaar au français.

  • medabdul (H) 05/12/2017 23:22 X

    en tout cas une tres tres tres importante, les farfelus qui avaient pilote ce dossier, l'ex général dia,les trois ex officiers du COVIRE qui sont connus de tous, de petits (***) affames doivent être loin de ce règlement, confier ou reconfier ce dossier a des gens integres,il y'a encore quelques 400 militaires qui n'ont rien eu ceux du covire de l'ex capitaine sy aboubekri thiouballo,et de kane Mamadou...très important.

  • foutatoro (H) 05/12/2017 21:31 X

    incroyable !... Rembobiner le passé ??? @Hanefi, pourquoi, vous (et consorts) avez un problème avec LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ comme préalable à TOUT ??? À moins que vous ne cherchiez à protéger...peut-être...un colonel ou même plusieurs officiers et ainsi pencher du côté de papa et non de...maman (dont des frères de race ont été aussi sauvagement et lâchement assassinés) pour ne pas chercher....LA VÉRITÉ !!! J'ai appris sous votre plume que votre maman est peule et que votre propre frère a appartenu à la grande muette (!!!). Attention au syndrome du.... MÉTISSE !

  • Selmedine (H) 05/12/2017 20:13 X

    Régler un problème est un geste qu'il faut encourager surtout dans le cadre du raffermissement de l'unité nationale . Indemniser les victimes de la purge opérée par Gabriel st père au dépens des militaires innoncant; Indemniser les victimes d'inal Indemniser les victimes civiles de la guerre du Sahara Autrement dit mettre tous les problèmes sur tables et les apurer .

  • bleil (H) 05/12/2017 19:49 X

    Excellent, initiative de paix civile ... faisons la même chose pour les victimes de l'esclavage pour les affranchir du joug économique des maîtres ! ça c'est de la gouvernance, l'Etat est fait pour ce genre d'initiatives pour remettre les pendules à l'heure universelle ! malgré la forte cuisson des carottes !

  • abarry45 (H) 05/12/2017 19:47 X

    S arranger à l amiable est une bonne chose Aziz n est pas concerné par les exactions Par contre Diallo Mamadou Bathia était de l équipe de Djibril Abdallah, il connaît bien le dossier et pourra avec sa finesse et son expérience régler cette affaire Malheureusement le Général Dia n est pas allé au bout malgré le feu vert que lui avait donné Aziz Chacun doit faire un effort pour la réconciliation Un homme aurait pu s occuper de ce dossier c est le MAEC

  • jamkoyleeli (H) 05/12/2017 19:32 X

    Pauvre vous n'avez rien compris encore c'est pas une question de sous on en à cure de cette argent ce qui nous importe c'est la justice et rien que la justice la vérité et rien que la vérité on veut enterrer nos morts dignement et c'est après la vérité que l'éventualité du pardon et de l'indemnisation seront sur table la fuire en avant comme d'habitude avec un negro de service comme cheval de Troie .

  • mohamed hanefi (H) 05/12/2017 18:50 X

    Très bonne initiative.On ne peut pas rembobiner le passé, mais on est capable d'en alléger les conséquences. Nous espérons que cette opération se déroule dans un climat de bonne foi, de pardon, de franchise, et surtout de bonne volonté de dépasser les épines, qui font mal à notre société.

  • aabacha50 (H) 05/12/2017 18:42 X

    Tremblez CRIMINELS, Tremblez TORTIONNAIRES, Tremblez FOSSOYEURS DE L"ARMEE. Aziz commence a avpir chaud. Rien n'y fera. Nous ne voulons que la VERITE, toute la VERITE, rien que la VERITE. JUSTICE, JUSTICE, JUSTICE. Pas de réconciliation sans la justice.

  • El Houssein (H) 05/12/2017 18:04 X

    ce n'est pas suffisant. les complices doivent être jugés. Aussi; c'est la justice de déterminer la hauteur de l'indemnisation. Il faut faire un accord global qui peut régler le problème définitivement et pour qu'on entende plus parler. Ces petites coupures ne feront taire les racistes et extrémistes. A ne pas oublier que vous avez laissé le sang des maures morts au Sénégal et sur la rive droite et lors des événements de 89 en Mauritanie couler.

  • Adiekodda (H) 05/12/2017 18:01 X

    Les événements dramatiques survenus à ces dates dans le pays ne sont pas arrivés seuls . En effet il y'a des coupables qui vivent sans sans être inquiétés. Si l'état décide en fin d'indemniser les victimes C'est une bonne chose . C'est dire qu'il reconnaît les faits .Il faudra donc punir les coupables . Les seules vérités etjustice que réclament les victimes C'est seulement d'être indemniser . Il faut juger les criminels .

  • foutatoro (H) 05/12/2017 17:57 X

    Fuite en avant permanente. De 1981 à 2004 !!! Noyer le poisson dans l'eau. Vous ferez tout mais rien n'y fait. Tôt ou tard la vérité éclatera. On mélange tout. Putsch de Kader avec le soutien de l'extérieur. Coup de force de Hanena avec morts innocents. Pour notre part, nous observons la situation avec lucidité. La vérité, nous l'aurons un jour. Les responsables directs, nous les connaîtrons un jour. Pourquoi pendre 28 militaires halpularen, gendarmes, policiers, gardes le 28 novembre 1990 ? Pourquoi émasculer des gens ? Pourquoi décapiter des gens ? Pourquoi traîner des gens derrière des véhicules de l'armée jusqu'à ce que mort s'en suive ? Pourquoi violer des femmes ? Et pour poursuivre la fuite en avant, le système instruit un serviteur acharné. ..halpular (!!!) , qui nous tient lieu de "ministre de la défense" pour tenter l'impossible. Pour finir, je rappelle qu'un nazi de... 96 doit être jugé bientôt 72 ans après les faits. Vérité ! Justice ! Réparations ! Sanctions ! Et peut être après...Pardon, qui ne se décrète pas !

  • habouss (H) 05/12/2017 17:12 X

    Pauvre victimes incompris ! Il ne s’agit pas d’une question de sous mais de justice et d’honneur. Justement pour l’Unite Nationale, il faut que la justice passe par la, en instruisant sérieusement cette affaire , en jugeant les coupables. Ces militaires sont des mauritaniens jouissant de tous leurs droits de citoyenneté que personne ne peut mettre en doute ou mettre en cause les applications de ce droit.

  • aminatat (H) 05/12/2017 16:56 X

    Le président aziz est fidèle à ses engagements. En effet depuis son accession au pouvoir il n'a cessé de faire faire des gestes en faveur des victimes de l'ancien régime. c'est un processus très long mais rassurez-vous cette question fait partie des sentiers de notre président.