06-12-2017 09:12 - Esclavage. Réponse de Biram Dah ABEID au président Ould Abdel Aziz [Interview intégrale]

Esclavage. Réponse de Biram Dah ABEID au président Ould Abdel Aziz [Interview intégrale]

"Discours mensonger", "opération de communication"…Le leader d’IRA-Mauritanie, Biram Dah Abeid, a rétorqué au président Ould Abdel Aziz, non sans lui rappeler qu’il a été "le bras droit et l’héritier" de Mâaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, accusé de crimes et de graves violations des droits de l’Homme, par des organisations des droits de l’Homme.

C’était ce mardi 05 Décembre, sur la WADR (West Africa Democracy Radio, Ndlr), qui a interviewé le président d'IRA-Mauritanie, Biram Dah ABEID, pour recueillir sa réaction, après la sortie du Chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, le samedi 2 Décembre, à Tichitt, dans le sud-est de la Mauritanie, en marge du Festival des villes anciennes, sur la question de l’esclavage.

Dans une sortie, le président Mohamed Ould Abdel Aziz avait accusé les anti-esclavagistes d’instrumentalisation politique de la question de l’esclavage.

"Prenez le cas de Biram [Biram Ould Abeid, président de l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA)]. Il n’a plus les trois salaires qu’il recevait quand il était attaché au cabinet du premier ministre, greffier auprès du tribunal et conseiller du défenseur des droits de l’homme. Il cherche donc le sensationnel", avait accusé Mohamed Ould Abdelaziz.

A son tour, Biram Dah ABEID a rappelé ce mardi le passé de l’actuel président de la République aux côtés de Mâouiya Ould Sid'Ahmed Taya, aujourd’hui en exil, au Qatar, depuis 2005, après un coup d’Etat.

"Lui, il était depuis 1984, le bras droit du dictateur, son mentor, Mâaouiya Ould Sid'Ahmed Taya. Il a été de tous les combats contre les anti-esclavagistes. Il a été, lui-même, son bras droit dans l’épuration ethnique qui a endeuillé les Noirs en Mauritanie, entre 1986 et 1992. Il a été le second de ce dictateur, son bras droit. C’est lui, l’héritier de Mâaouiya Ould Sid'Ahmed Taya. Moi, je suis réputé pour avoir combattu l’esclavage depuis l’âge de 12 ans", a affirmé sur la WADR, Biram Dah ABEID, en lançant : "Je lui [Mohamed Ould Abdel Aziz, Ndlr] ai toujours dit qu’il doit réaliser que je suis là pour le changement".

Texte | Par Babacar Baye NDIAYE

©Cridem 2017

-------



Commentaires : 14
Lus : 3554

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • Belphegor (H) 08/12/2017 11:07 X

    UPR et IRA sont deux fleaux pour l'avenir de ce pays: entre le general prevaricateur autoproclame lutteur contre la gagbegie et un mythomane-escroc qui utilise la cause haratine non pas pour les servir mais pour se servir lui meme ce pays est vraiment mal barre.

  • Chrono (H) 07/12/2017 16:07 X

    Le seul en tout cas à s' opposer farouchement au pouvoir et au système dans sa globalité. Il n' y a pas qu' Aziz qui doit réaliser que Birame incarne le changement mais tous les mauritaniens. Ce changement qu' on le veuille ou non il se fera alors autant l' accompagner. La colère de la mauritanie d' en bas, celle des milliers de victimes, celle des étrangers chez eux, celle de la justice et celle aspirant à l' établissement d' un État de droit et d' une démocratie moderne se fait sentir et c'est normale que ça trouble. Birame est notre Mandela, notre thomas sankara, notre luther King, notre Malcom X...alors nous le soutiendrons n' en déplaisent aux partisans du système. Des réformes radicales sur tous les plans permettront ce changement...et elles se feront. Pour une Mauritanie juste.

  • Le coq (H) 06/12/2017 20:35 X

    Au secours!Nous les maures du Sénégal n'avions aucun droit dans ce pays ou nous vivions depuis toujours. On nous prive de parole dans les médias DepuisSenghor et Diouf on avait une émission Les maures à l'écoute de Radio Sénégal,plus rien...Bien qu'après les peulhz nou sommes la 2 ème ethnie de la région du fleuve

  • oliguense (H) 06/12/2017 19:13 X

    Oui Biram c est un don de dieu pour les citoyens victime de rasiste dans ce pays tout le mondmondeç se que se passe ici en Mauritanie

  • jakuza (H) 06/12/2017 17:08 X

    Si Biram incarne le changement c'est que ce terme a ...changé de définition! Vite un dico...

  • mohame (H) 06/12/2017 17:02 X

    Biram c est un don de dieu pour les noirs opprimé, ce qui sont la entrainent de traiter biram de tout les sales, ce sont des misquines , safagues et lahlahas du pouvoir, le général Aziz doit se comporté comme un président de la république et non un président de quelques individus, malheureusement Aziz a perdu la guerre et la chance a cause de ces griots , lahlahas, safagues qu ils l entourent, termine ton derrière mandat , rendez en 2019 inchaallah

  • Indésirables (H) 06/12/2017 13:24 X

    Vous êtes tts simplement des bandits (***) que birama ou aziz chacun de vous voit que sa propres poches C ns ki soufre "peuple"! Et ns oublions ps le gouvernm1 sénégalais ki veulent eux aussi leur part d notr propre richesse d poissons! Mai ps d vrai theboudain main1 dsl hhh Vive le peuple mauritanien!

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 06/12/2017 10:52 X

    Mr Biram dah abeid, Il ne faut pas prendre les gens pour des cons, apparemment vous avez oublié le Génocide Racial contre les peuls innocents à la base de la marine nationale à Nouadhibou en 1987. En ce temps là vous étiez greffier au tribunal de Nouadhibou et vous avez soutenu haut et fort le président TAYA jusqu'à sa chute en 2005, après 21 ans de pouvoir. Face au Génocide contre les peuls entre 1987-1991, pourquoi, votre humanisme ne vous a-t-il pas dicté de démissionner, de dénoncer le génocide contre les peuls ? vous dites ( mohamed Ould abdel aziz est le bras droit et l’héritier" de Mâaouiya Ould Sid’Ahmed Taya ) , Est-ce que vous avez oublié que vous êtes un virus créée de toutes pièces par les renseignements de TAYA le sanguinaire puis les renseignements Shabak plus connu sous le nom de (Shin Beth)? Il est vrai qu’aujourd’hui les renseignements Shabak vous ont jeté comme un kleenex parce qu’ils ont su que vous êtes un trompeur, un opportuniste et un parasite.

  • mystere1 (F) 06/12/2017 10:49 X

    Ça c’est sur et certain, que biram à son tour clashera notre prési, chacun à son mot à dire, la question n’est pas de se cracher des venins, ce qui nous importe à nous citoyens, on veut le changement d’une nouvelle Mauritanie, peut importe qui dirigera, selon sa classe sociale, sa race, sa tribu, nous voulons un changement pas des discours comme « tu as fais ceci ou cela » et « toi aussi tu as dékonné dans le passé », cela ne sert à rien chers dirigeant, nous voulons du concret, des faits pas des discours politiques basées par de fausses promesses, et ceci est valable pour tout dirigeant africain, Dieu Seul Sait qui sera l’élu de 2019, au cas où Biram sera au pouvoir, lui aussi, qu’il ne privilégie pas ses cousins ; en sortant sa rancune contre les autres composantes, il doit tenir sa promesse en appelant à la justice puisque c’est son combat actuel, nous ne voulons pas encore retourner à zero dans des mentalités basés sur l’appartenance sociale, si on veut une nation juste, il faut l’équité sociale d’abord, sinon nous ne ferons que s’enfoncer.

  • GERONIMO TASK-FORCE (H) 06/12/2017 10:33 X

    PS : A la référence MON PAYS , c'est pour te dire que tu ne mérites pas cette nationalité.A défaut de te déchoir ( sauf si t 'as une autre citoyenneté sans demander à conserver la mauritanienne conformément à la loi).Tu dois être frappé officiellement d'INDIGNITE NATIONALE !!!

  • GERONIMO TASK-FORCE (H) 06/12/2017 10:31 X

    Birame le menteur pathologique !!!! Tu peux reprocher beaucoup de choses à Mohamed Ould Abdel Aziz MAIS Jamis l'infamie consistant à avoir joué quelque rôle que ce soit dans le " passif humanitaire".

    MOAAZ a occupé comme beaucoup d'autres avant et après cette période des fonctions importantes, comme de nombreux militaires ou civils.Mais de là à extrapoler comme le font les opposants flamistes et corollaires en accusant et insultant gratuitement.

    Juste pour salir le nom et la réputation , souvent d'ailleurs par simple jalousie est la pire bassesse et mesquinerie. Ce genre de mensonges marchent à l’étranger surtout chez les mounafighs occidentaux prétentieux et hypocrites arrogants. Mais ici , en RIM on sait qui est qui et qui a fait quoi ….Les gens intègres ne craignent pas la vérité.

    Tout le monde sait qui sont les vrais bourreaux , et ceux accusés à tort juste parce qu’ils ont occupé une fonction à un temps T donné.C’est un raccourci trop facile et idiot de lâches accusateurs.

    Jene suis pas du genre à tirer sur une ambulance , donc encore moins sur un corbillard, mais Feux Ely Ould Mohamed VALL , Ould Minnih pour ne citer qu’eux ont une part de responsabilité ne faisant aucun doute . D’autres bien vivants et bien visibles en RIM comme Cymper, Ould Boilil sont là …

    Et pourtant que d’hypocrisie chez les accusateurs tous azimuts , quand on sait combien ont roulé pour Ely, avant, pendant et longtemps après jusqu’au jour de son décès en Mai dernier.

    Le jour inchallah où on ouvrira le dossier du passif , beaucoup de gens vont quitter le pays ou ne plus jamais y remettre les pieds, surtout parmi les vociférateurs, accusateurs et autres.

    Birame , peux tu nous prouver que le 25 avril 1989 , tu ne faisais pas partie de ces tueurs à machettes ou des harangueurs qui défendaient une certaine arabité bafouée .Et qu’il fallait venger d’une façon ou d’une autre contre des kowris sénégalais et mauritaniens ? Dis nous où tu étais et avec qui ce jour là ? Que faisias tu ? As-tu pillé des maisons ou encouragés ?

    Birame , ici personne n’a oublié ton zèle en tant défenseur du « système » , et du régime déchu que tu pourfends aujourd’hui …Tout ceci n’ a commencé bizarrement quand tu as perdu des privilèges liés à une fraude de cumuls de fonction. Birame ton fonds de commerce ne prend plus,tes sponsors locaux et internationaux te lâchent les uns après les autres après t’avoir instrumentalisé à foison.

    Et tu n’as rien vu….le pouvoir qui a des yeux et des oreilles partout ( demandes à Bouamatou, Chavi, Ghadda etc) ne manquera pas quand il le jugera nécessaire de te défroquer en public en révélant ton imposture au monde entier…Inchallah bientôt.

    Tu finiras dans un trou glauque et sombre , pour ne sortir que la nuit …. Salir le nom et la réputation du pays pour tes petits intérêts personnels mesquins et minables, pécuniaires et au service de puissances étrangères manipulatrices qui se servent d’une serpillère pour leurs basses besognes. Tu n’as rien compris …et l’ironie c’est que si tu continues à te promener libre dans le pays et débiter tes âneries , c’est grâce à Ould Abdel Aziz et sa magnanimité …Mais cela ne pas durer encore longtemps…Il va te défroquer en public en révélant ta face hideuse cachée.

    Tu ne m’inspire que mépris car tu salis le nom et la réputation de MON PAYS par tes mensonges.

  • sraghaa (H) 06/12/2017 10:08 X

    BIRAME est un escroc et un menteur ,il doit repondre à la justice MAURITANIENNE et même internationale pour les mensonges sur le compte du pays qu'il diffuse à travers le monde

  • juif53 (H) 06/12/2017 10:01 X

    Biram,tu aurais parler de Ghanagate dont Abdel Aziz était l'instigateur.

  • Bertrand (H) 06/12/2017 09:44 X

    KZEIB (Mensonge) à 12 ans tu combattais peut être juste les petits oiseaux maigrichons appelé communément "pitiou" avec des lances pierres faits avec les chambres à air, tu n'avais pas cette hargne. Si Aziz en tant que soldat de son pays avait été nommé àç des poste militaires au temps de Muawiya, c'est tout à fait normal. Et si c'est une faute elle ne peut justifier la tienne et surtout pas les 3 salaires. Tu n'as pas démenti le Président concernant les 3 salaires, parce qu'il peut sortir la preuve. Ta réponse est une reconnaissance tacite de cette accusation que le Président t'a adressé plus d'une fois. Tu aurai du au moins alloué deux salaires à ses pauvres beidanes (noirs et maures noireux) et négro africains qui croulent sous le poids de la faim, et de l'ignorance. En prenant 3 salaires tu accentuait leur calvaire. Qu'ALLAH nous prenne en pitié.