07-12-2017 16:33 - Concours International de plaidoirie sur les droits de l’Homme de Mauritanie : Premier prix pour «une peine éternelle»

Concours International de plaidoirie sur les droits de l’Homme de Mauritanie :  Premier prix pour «une peine éternelle»

Le Quotidien de Nouakchott - Me Julien Martin (français) a remporté le premier prix de la cinquième édition du concours international de plaidoiries pour les droits de l’Homme de Mauritanie, le 06 décembre au palais de justice de Nouakchott.

Dan la salle d’audience presque pleine d’étudiants, de lycéens, d’avocats, de représentants de la société civile, « une peine éternelle », titre de la plaidoirie Me Martin, a fait effet sur la foule mais aussi sur le jury présidé par Me Cheikh Ould Baha.

« A travers l’exemple d’Abd Al Rahim, Al Nashiri, Me Martin s’attaque, aux pratiques des Etats Unis dans la gestion des détenus dits de la plus haute importance… dans des centre de détention secrets de la CIA en Afghanistan, en Pologne, en Roumanie… » Pour leur première participation à ce concours international, les tchadiens ont fait fort en s’adjugeant les deux autres marches du podium.

Me Mog-Nan Kembetiade a pris la deuxième place avec « la problématique de la peine de mort au Tchad : le cas de Boko Haram. » Me Garandi Lega Ibrahim, avec « le droit a l’objection de conscience » a occupé la troisième place.

Les autres candidats : Taher Dalleli (Tunisie), Alaa Markaa (Palestine), Marion Mvouti (Congo), Mohamed Ould Obeid (Mauritanie), Ghada Wahdan (Palestine) ont été récompensés.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 662

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • leguignolm (H) 07/12/2017 17:18 X

    Tout le monde crions-nous à haute voie, il a pris le prix de la honte saurait été emporté par un autre pays qui n'est pas ressortissant français Il a mérité toutes nos félicitations. Je vous invite de lire cette déclaration d'un diplomate Français: « La France ne fait pas de diplomatie publique » sur la situation des Droits de l’homme en Mauritanie. C'est plutôt le prix de la corruption. A ta place, j'allai renoncer de ce prix.