07-12-2017 14:30 - Mauritanie : HRW appelle au rejet d'une nouvelle loi sur l'apostasie

Mauritanie : HRW appelle au rejet d'une nouvelle loi sur l'apostasie

Infos plus Gabon - Human Right Watch (HRW), une ONG de défense des droits humains, a invité les députés mauritaniens à ne pas voter une modification pénale rendant obligatoire la peine de mort contre tout individu reconnu coupable «d’apostasie» même en cas de repentir, dans une déclaration.

Le gouvernement mauritanien a examiné et adopté ce nouveau texte, le 16 novembre dernier, et celui-ci devrait être présenté devant l’Assemblée nationale au cours des prochains jours.

La décision du gouvernement de modification des dispositions de l’article 306 du Code Pénal (CP) autorisant une peine correctionnelle à l’encontre «d’un apostat» repenti, est intervenue, une semaine après la condamnation à 2 ans de prison d’un blogueur du nom de Mohamed Cheikh Ould M’Kheitir par la Cour d’appel de Nouadhibou (Nord), dans un arrête prononcé, le 09 novembre 2017.

Celui-ci avait été condamné à mort, rappelle-t-on, par une Cour criminelle en janvier 2014. La décision de la Cour d’appel de Nouadhibou a provoqué plusieurs manifestations de rue exigeant l’exécution du blogueur.

«Les députés mauritaniens devraient rejeter un nouveau projet de loi qui rendrait la peine de mort obligatoire dans le traitement de «crimes de l’insulte ou de la moquerie» envers Dieu, le Coran et le Prophète Mohamed (PSL)», estime la déclaration.

Car «au lieu de décriminaliser l’apostasie, comme on s’y attendait au regard des traités internationaux signés par la Mauritanie, les autorités se ruent dans la direction opposée», a ajouté Sarah Witson, directrice de la division Moyen Orient et Afrique du Nord de HRW.

Le document de HRW minimise la référence à la religion et insiste sur le fait que le blogueur mauritanien a surtout dénoncé les inégalités et «la discrimination» dont est victime la caste des forgerons au sein de la société mauritanienne.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 641

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)