07-12-2017 15:51 - Le roi du Maroc exprime sa préoccupation au président des États-Unis

Le roi du Maroc exprime sa préoccupation au président des États-Unis

Times of Israël - « L’actuelle décision peut nuire aux perspectives de paix dans le conflit palestino-israélien », a estimé Mohammed VI.

Le roi du Maroc Mohammed VI, en tant que président du Comité d’Al-Qods, a adressé un message au président des États-Unis, M. Donald Trump, exprimant sa « profonde préoccupation ainsi que l’inquiétude des habitants des États arabes et musulmans » suite à la décision du président Trump de « reconnaître Al-Qods comme capitale d’Israël et d’y transférer l’ambassade des États-Unis ».

Al Qods est le nom arabe de la ville de Jérusalem et le Comité d’Al-Qods panarabe, créé par l’Organisation de la coopération islamique (OCI), vise à protéger le caractère arabo-musulman de la ville, qui est sacrée pour les musulmans, les juifs et les chrétiens.

« En ma qualité de président du Comité d’Al-Qods de l’Organisation de la coopération islamique, qui compte 57 États représentant plus d’un milliard de citoyens, j’ai le plaisir de m’adresser à vous », a déclaré le roi Mohammed VI, avertissant que toute initiative soudaine des États-Unis pourrait mettre en péril le processus de paix au Moyen-Orient.

« Depuis votre investiture, a écrit le roi Mohammed VI à M. Trump, vous avez fait preuve d’une forte volonté et d’une ferme détermination de relancer le processus de paix entre les parties palestinienne et israélienne et entrepris des avancées prometteuses dans ce sens, avec le soutien continu de la communauté internationale, y compris celui du Royaume du Maroc. Toutefois, l’actuelle décision peut nuire aux perspectives de paix dans le conflit palestino-israélien. »

« Le Proche Orient vit au rythme de crises profondes qu’il convient d’éviter, ainsi que tout ce qui est de nature à exacerber les sentiments de frustration et de déception qui font le lit de l’extrémisme et du terrorisme. »

Dans son message, le roi Mohamed VI rappelle l’importance de la ville de Jérusalem pour les trois religions, soulignant que « de par ses spécificités religieuses uniques, la ville d’Al-Qods doit demeurer une terre de cohabitation et un symbole de coexistence et de tolérance pour tous. »

Pour conclure, il souligne qu’il ne doute pas de « la perspicacité de la vision de l’administration » de M. Trump, ni « de son engagement envers la paix et la stabilité dans la région », ni de « sa ferme détermination à faciliter la relance du processus de paix et à éviter tout ce qui peut l’entraver, voire l’arrêter ».

AFP




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 695

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • lass77 (H) 07/12/2017 21:20 X

    Ce roi est complice des saoudiens qui massacrent les yéménites avec leurs F-16. Qu'il dénonce cette injustice. Jérusalem est complexe. Il faut cette étape pour la chronologie des fins des temps et les causes du messianisme.

  • leguignolm (H) 07/12/2017 18:03 X

    Dans son message, le roi Mohamed VI rappelle l’importance de la ville de Jérusalem pour les trois religions, soulignant que « de par ses spécificités religieuses uniques, la ville d’Al-Qods doit demeurer une terre de cohabitation et un symbole de coexistence et de tolérance pour tous. » Mais allons y chercher Erdogan et lui expliquer la signification d'Al-Qods. Quand je disais que Trump s'est religieusement agit!

  • jakuza (H) 07/12/2017 17:00 X

    Contrairement à ce que certains sur ce site veulent accréditer je n'ai rien contre le Maroc encore moins contre Mohamed VI à qui peut-être je demande trop vu l'envergure qu'on lui prête! Sur ce dossier par exemple il doit user de toute son influence pour faire revenir Trump sur sa décision qui ne peut être reçue par les musulmans que comme une provocation de plus après le fameux muslims ban... Et sur le Sahara Mohamed VI doit nous trouver une sortie pour que nous puissions voir le Maghreb uni de notre vivant! C'est ma prière...

  • jakuza (H) 07/12/2017 16:53 X

    sahelien (H), quant vous dites "Jerusalem est la ville du peuple juif, 2 millenaires avant l'arrivee de l'islam.." vous faites dans la provocation! Ou serions-nous si on ramenait chacun là où ses ancêtres vivaient il y a deux millénaires? Ce qui est stupéfiant c'est que ce soit un mauritanien qui émette ce genre de raisonnement de dingue!

  • sahelien (H) 07/12/2017 16:13 X

    Il est possible que cette decision Trump est justement le catalysiseur dont le moyen-orient a besoin pour reellement resoudre ses problemes. Les 35 dernieres annees de diplomatie figee et consensuelle n'ont pas produit grand resultat. Alors un changement brutal de ce genre pourrait aider a forcer les arabes et les juifs a se parler plus serieusement. Sans chnager grand chose a la realite que Jerusalem est avant tout la ville du peuple juif, au moins 2 millenaires avant l'arrivee de l'islam ou du Christianisme..... L'islam a sa Mecque et Medina, et elle n'a pas besoin de la fiction Al Quds, fabriquee de toute piece par le Ligue Arabe....