14-12-2017 11:00 - Mauritanie : le gouvernement durcit la loi contre la pollution

Mauritanie : le gouvernement durcit la loi contre la pollution

Les Mauritanies - Les autorités mauritaniennes ont décidé d’appliquer une peine d’emprisonnement (d’un jour à une année complète) mais également une sanction pécuniaire allant de 5000 à 10000 ouguiyas contre les pollueurs.

En effet, l’assemblée nationale a adopté, mardi 12 décembre, lors de sa séance plénière une nouvelle législation dans ce domaine.

A cette occasion, la ministre de l’élevage, Mme Vatma Vall mint Souane assurant l’intérim de son homologue de l’environnement et du développement durable, a laissé entendre que désormais l’Etat prendra toutes les dispositions nécessaires pour lutter efficacement contre la pollution, qui est en train de détruire l’environnement.

La ministre a également souligné que, « la croissance industrielle enregistrée par la Mauritanie au cours des deux dernières décennies, en particulier au niveau des secteurs de l’industrie de transformation, des mines et du pétrole, en plus de l’augmentation excessive du parc automobile national, composé en majorité de véhicules d’occasion ont accentué et diversifié une pollution ».

Rappelons qu’en 2015, la Mauritanie a annoncé avoir constaté une pollution s’étendant sur 200 km sur les côtes du pays. Elle serait due à du fuel lourd déversé dans les eaux.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1537

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 14/12/2017 16:10 X

    Nous attirons l’attention de Mme la ministre Vatma Vall mint Souane, Que les usines de production de farine de poisson à Nouadhibou rejettent des déchets toxiques dans la mer. D’autre part, la fumée épaisse dégagée par ces usines pollue l’air et est un danger pour la santé publique. Cette fumée est à l’origine de nombreuses pathologies telles qu’allergies, asthme et affections respiratoires.