21-12-2017 12:12 - Le DG de Tadamoun inaugure une école complète dans l’arrondissement de N’Diago [PhotoReportage]

Le DG de Tadamoun inaugure une école complète dans l’arrondissement de N’Diago [PhotoReportage]

Agence Tadamoun - Le Directeur Général de l'Agence Nationale Tadamoun pour la Lutte contre les Séquelles de l'Esclavage, l'Insertion et la Lutte contre la Pauvreté, Me Hamdi Ould Mahjoub, a présidé, mercredi 20 décembre 2017, dans la localité de N’Diago, moughataa de Keur Macène, la cérémonie d'inauguration d'une école complète totalement équipée.

L’occasion pour le directeur général de Tadamoun de rappeler que cette réalisation s’inscrive dans le cadre des programmes sociaux de Tadamoun qui donnent la priorité à l'amélioration des services de base au profit des populations vulnérables.

Il a insisté sur l’importance pour la communauté nationale entière de la scolarité de tous ses enfants. " La scolarité des enfants doit-être toujours l’une des priorités des parents. Et notre objectif est que l'école de la République reste comme un creuset d'unité et un facteur de promotion sociale" a précisé Me Hamdi Ould Mahjoub.

Auparavant, le maire de la commune de N’Diago, Boydiel Ould Houmeyd, a remercié, au nom des populations de cet arrondissement frontalier, "Tadamoun pour la réalisation de ce bel édifice éducationnel qui réponde parfaitement aux doléances des populations" et de rappeler que "cette belle inauguration de N’Diago coïncide avec l’exécution de méga-projets dans sa commune".

Boydiel Ould Houmeyd a « chaleureusement félicité le Directeur Général de Tadamoun pour les nombreuses réalisations dans toutes les wilayas du pays ».

Le Directeur Général de Tadamoun était accompagné du wali du Trarza, Moulaye Brahim Ould Moulaye Brahim, et des autorités administratives et sécuritaires de la wilaya.


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






















Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1501

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • jakuza (H) 22/12/2017 09:00 X

    Tadamoun est un "fourre tout", un "machin" qu'il faut arrêter et créer en lieu et place 3 structures dédiées respectivement à la lutte contre la pauvreté pour la 1ère, une 2ème à l'insertion et la dernière dédiée à la lutte contre les séquelles de l'esclavage. Celle-ci devra être mise en place en concertation avec les institutions, organismes et organisations nationales et internationales qui défendent les droits humains pour la rendre plus opérationnelle. Cette question porte préjudice à notre pays..