21-12-2017 18:30 - Réhabilitation des forêts et pâturages des wilayas du Guidimagha, de l’Assaba et des deux Hodhs

Réhabilitation des forêts et pâturages des wilayas du Guidimagha, de l’Assaba et des deux Hodhs

AMI - Les travaux d’un atelier national de lancement des activités du projet de gestion intégrée de la résilience au changement climatique et de moyens de subsistance durables en Mauritanie, organisé par le ministère de l’environnement et du développement durable en collaboration avec le programme des nations unies pour l’environnement (PNUE) et le Fonds pour l'environnement mondial (FEM), ont débuté mercredi à Nouakchott.

Le projet vise à réhabiliter les forêts et les pâturages des wilayas du Guidimagha, de l’Assaba et des deux Hodhs sur financement du FEM sur quatre ans par le renforcement des capacités de résilience des acteurs ruraux les plus vulnérables aux changements climatiques et la sensibilisation et la formation sur le système de résilience à ce phénomène, en plus de la lutte contre la dégradation des sols, la restauration des bassins fluviaux,

la lutte contre l'érosion, la stabilisation des dunes, la protection des zones résidentielles et des forêts classées, la valorisation des produits forestiers, la promotion des activités génératrices de revenus et la gestion et le suivi des connaissances liées aux changements climatiques.

S’exprimant à cette occasion, le secrétaire général du ministère de l’environnement et du développement durable, M. Mady Ould Taleb a souligné que le changement climatique est aujourd'hui le plus grand défi mondial pour le développement social et économique de l'humanité et que la communauté internationale est mobilisée pour y faire face, soutenue par des mécanismes financiers, en particulier le FEM dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques pour atteindre les objectifs de résilience au changement climatique dans les pays fragiles.

Il a enfin remercié l'ensemble des partenaires techniques et financiers de la Mauritanie, en particulier le FEM et le PNUE, pour leur soutien à l'amélioration des moyens de résilience au changement climatique en Mauritanie.

De son côté, Mme Anna Kontroff, gérante du programme de gestion des activités de résilience au changement climatique au niveau du PNUE, a exprimé son plaisir d'assister à cet atelier et d’être en Mauritanie pour la première fois.

Auparavant, M. Sidi Mohamed Ould El Wavi, chargé de mission au ministère de l’environnement et du développement durable, avait indiqué que ce projet s'inscrit dans la dynamique de la Mauritanie dans le domaine de la résilience au phénomène du changement climatique, précisant qu’il est le fruit d'une longue série de travaux entamés depuis 2013 pour aboutir au résultat thème de cet atelier.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des secrétaires généraux des ministères de l’agriculture et des affaires sociales, de l’enfance et de la famille, de plusieurs cadres du département de l’environnement et des ONG concernées en Mauritanie.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1393

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)