23-12-2017 17:00 - Mauritania Airlines reçoit le premier 737 MAX africain

Mauritania Airlines reçoit le premier 737 MAX africain

L'Aaerien - Mauritania Airlines International vient de prendre livraison de son unique Boeing 737 MAX 8 commandé, devenant le premier opérateur du type en Afrique.

L’appareil immatriculé 5T-CLJ a quitté l’usine Boeing près de Seattle mercredi pour se poser à Nouakchott ce jeudi 21 décembre, après une escale à Gander au Canada. L’appareil avait effectué son premier vol d’essai le 8 décembre.

« Nous sommes fiers d’être le premier transporteur en Afrique à exploiter le 737 MAX », a déclaré Mohamed Radhi Bennahi, directeur général de Mauritania Airlines International. Le dirigeant ajoute que l’appareil rejoint une flotte « en pleine croissance » et contribuera à développer le réseau « de manière rentable tout en introduisant de nouvelles routes vers l’Europe et le Moyen-Orient ».

Basée à l’aéroport international de Nouakchott-Oumtounsy dans la capitale mauritanienne, Mauritania Airlines a été fondée en 2010 et sert actuellement une dizaine de destinations en Afrique et une seule en Europe : Las Palmas aux Canaries (Espagne). Le nouveau 737 MAX pourrait servir à ouvrir de nouvelles lignes vers Paris et Jeddah, avait indiqué la compagnie lors de la commande au salon du Bourget 2017. Mauritania Airlines a été retirée de la liste noire de l’Union européenne en décembre 2012.

La flotte compte actuellement un Embraer 145, un 737-800, un 737-700, deux 737-500 et donc un 737 MAX 8.

Outre Mauritania Airlines, les clients africains du 737 MAX comprennent Arik Air (Nigeria), Comair (Afrique du Sud) et Ethiopian Airlines (Ethiopie).



.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 8
Lus : 2950

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (8)

  • doudou19 (H) 25/12/2017 13:55 X

    Pandadesigner (H) Tu as bien dit ''des vieux à la retraite depuis des années qui lâchent jamais le travail alors qu’il y a des jeunes qui peuvent le faire''. Le domaine aéronautique est un domaine ignoré de nos jeunes eu égard à sa difficulté. A ma connaissance, il n'y a pas encore un seul jeune, comme tu le prétendes, qui a le niveau, l'expérience, la doigté et la finesse d'un seul vieux parmi ceux que tu es entrain de stigmatiser.

  • bleil (H) 24/12/2017 21:17 X

    Voilà une nouvelle pour la MA qui n'arrive pas à se moderniser faute de dirigeant valable ... actuellement c'est une coquille vide, sans stratégie commerciale et sans leadership ... du mensonge au quotidien pour les clients, la tutelle et les pertes s'accumule; cet avion servira une fois saisi à éponger les dettes de la compagnies. Air France et RAM ont de beaux jours devant eux ! Ce Boeing B737 sera la 5ème unité, mais avec juste une dizaine d'équipages cad deux par machine c'est du gâchis malheureusement !

  • moukhabarat (F) 24/12/2017 14:28 X

    Une belle acquisition. Maintenant le plus difficile reste à faire:avoir du personnel technique de maintenance bien formé et surtout bien payé sinon il va émigrer vers l'étranger après avoir été formé aux frais de MAI. Mai paie moins de 500 dollars ses techniciens alors qu'ailleurs il toucheraient 5 fois plus.

  • Pandadesigner (H) 23/12/2017 22:57 X

    Je pense qu’avant d’acheter un avion il faut d’abord acheter du matériel d’assistance dans ce Aeroport tout est vieux depuis le temps d’air Afrique et air Mauritanie Air France a acheter du matériel qu’eux seul peuvent utiliser il y manque du personnel car 80% des employés de la MAI y accèdent que par un bras long des directeurs qui font travailler leurs enfants sans expérience ceci devrait arrêter car un aéroport c’est pas un magasin et des vieux à la retraite depuis des années qui lâchent jamais le travail alors qu’il y a des jeunes qui peuvent le faire.

  • abarry45 (H) 23/12/2017 22:14 X

    Voilà une bonne nouvelle MA se modernise et va lutter à force égale avec les compagnies Air France et RAM doivent s'inquiéter La poule aux oeufs d'or c est fini L'argent des mauritaniens n'ira plus dans les compagnies étrangères Merci au Président encore pour le renforcement de l'indépendance

  • Sidikader200 (H) 23/12/2017 19:13 X

    Le prix de cet avion n'a pas été annoncé. A -t-il été sur facturé? Y-a-il eu des commissions comme pour l'achat des précédents avions.? Le manque de transparence de cette opération n'augure en tout cas rien de bon.

  • doudou19 (H) 23/12/2017 18:20 X

    L'acquisition des matériels et des équipements de nouvelles générations technologiques ne pose aucun problème en Mauritanie. C'est la pérennité de l'entretien et la continuité du dévouement qui font souvent défaut.

  • Socrateplaton (H) 23/12/2017 18:04 X

    Cet avion a été acheté par Aziz a prix d'or uniquement pour son confort personnel lui et sa famille. Il ne veut plus de l'autre avion qu'il a acheté il n'y a pas longtemps. Il voulait un nouveau joujou avec lequel lui et son épouse vont continuer à faire le tour du monde . Il ne se passe pas une semaine sans qu'il voyage à grands frais à la charge du budget de l'état dont le déficit se creuse chaque jour. Mais le plus grave , c'est que par ces achats d'avions à tour de bras , il a endetté la Societe Mai qui n'a jamais publié de bilan ni de comptes financiers depuis qu'elle existe . Des cadres de la Societe ont mis les autorités en garde contre son endettement excessif et son exploitation chroniquement déficitaire en raison des fréquents voyages présidentiels qui perturbent le réseau commercial de la compagnie. Lorsque sa faillite sera déclarée demain , c'est des mil liars d'ouguiyas que l'Etat devra dégager pour effacer l'ardoise comme c'est le cas aujourd'hui pour d'autres sociétés comme l' Éner, Sonimex, Societe de transport urbain ...etc