22-12-2017 20:45 - Le ministre du pétrole s’entretient avec le ministre turc de l'économie sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays

Le ministre du pétrole s’entretient avec le ministre turc de l'économie sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays

AMI - Le ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, Dr Mohamed Abdel Vettah, s’est entretenu mercredi soir, avec le ministre turc de l'économie, M. H. Enihat Zey-Bekci, accompagné de l'ambassadeur de Turquie accrédité en Mauritanie et d’une délégation de haut niveau, composée d’hommes d'affaires et d'investisseurs, sur les voies et moyens de renforcer la coopération entre les deux pays.

Le ministre du pétrole, de l'énergie et des mines a mis en exergue, à cette occasion, le climat des affaires propice en Mauritanie, la transparence et les privilèges fiscaux offerts par notre code pétrolier et minier qui ont fait de notre pays une destination très convoitée par les grandes entreprises internationales, qui se livrent une rude concurrence pour conquérir nos marchés prometteurs, a-t-il dit.

“Trois géants de la production pétrolière et gazière, en l’occurrence Exxon mobile, British Petroleum et le Groupe français Total ainsi que d’autres importantes sociétés métallurgiques sont présentes en Mauritanie”, a-t-il ajouté, insistant sur le bond qualitatif qu'a connu notre pays dans le domaine de l'énergie et qui permettra le lancement de grands projets industriels, jusque-là impossibles, en raison de la faiblesse de l’offre énergétique au cours des précédentes décennies”, a-t-il poursuivi.

Le ministre turc de l'économie a présenté d’emblée, dans son intervention, les objectifs de la visite qu’il effectue actuellement en Mauritanie, dont le désir de la Turquie d'accéder au marché mauritanien et d’investir dans le domaine des industries de transformation, en particulier le fer et l’acier, soulignant la longue et riche expérience de son pays dans ces domaines.

“Les projets de transformation du fer ont un grand impact dans la création d' emplois et la modernisation des toutes les infrastructures portuaires et routières”, a-t-il dit.

Les deux parties ont convenu enfin de la nécessité de s'accorder sur une feuille de route qui mènera vers la signature d'accords bilatéraux entre les deux États, afin de traduire dans les faits, les projets communs, en particulier dans le domaine des industries de transformation du fer et de l'acier.

Ils ont convenu, par ailleurs, d'œuvrer pour favoriser la circulation des biens et des personnes entre les deux pays et de renforcer le libre échange bilatéral.

La cérémonie s’est déroulée en présence du secrétaire général du département, du conseiller chargé de la coopération, des directeurs centraux et des directeurs de la Somelec et de la société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1051

Commentaires (0)