27-12-2017 07:00 - RÉTRO 2017. Terrorisme: les groupes jihadistes sahéliens s'unissent

RÉTRO 2017. Terrorisme: les groupes jihadistes sahéliens s'unissent

Le360 - Réagissant à la signature de l’Accord de paix au Mali et à la création du G5 Sahel visant à combattre le terrorisme transfrontalier, Ansar Eddine d’Iyad Ag Ghaly, Al Mourabitoune de Mokhtar Bel Mokhtar et un groupuscule dissident issu d’Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), dirigé par Yahya Abu Al-Hammam, ont fusionné en mars 2017 pour donner naissance à une nouvelle entité terroriste qui a pris le nom de «Nusrat al Islam wal Mouslimine- "Groupe de défense de l’Islam et des musulmans".

Cette nouvelle coalition jihadiste, placée sous la direction du chef rebelle touareg Iyag Ag Ghali, a rapidement dressé une liste de 11 pays ennemis, et donc cibles potentielles de ses attaques: Tchad, Niger, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Sénégal, Etats-Unis, France, Allemagne, Suède et Pays-Bas.

Mais au-delà du contexte intérieur malien, les analystes perçoivent également, à travers cette évolution, une nouvelle stratégie découlant de la volonté de faire face à un fort probable redéploiement de l’État Islamique (EI) dont les troupes sont en déroute en Syrie, en Irak et en Libye.

Il s'agirait aussi d'un souci d’anticipation par rapport au projet de création d’une force conjointe du G5 Sahel, une organisation regroupant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Ce nouveau pacte jihadiste semble avoir eu pour effet une accélération et une recrudescence des attentats terroristes au Sahel, notamment au Mali, au Burkina Faso et au Niger, selon de nombreux observateurs.

La nouvelle connexion des réseaux terroristes a constitué l’un des faits saillants de l’année sécuritaire 2017 dans un espace sahélien de plus trouble.

Observateur de la situation sécuritaire au Sahel et de l’évolution des groupuscules islamistes, le journaliste mauritanien, Isselmou Ould Salihi, expliquait à «le360 Afrique», à travers des propos recueillis début mars dans un article sous le titre «Mauritanie: la fusion des groupes terroristes vue de Nouakchott», «la ferme volonté de ces entités de marquer leur territoire -le Sahel- face à l’hégémonie de Daech, contester son leadership à travers des actions et attaques terroristes violentes et spectaculaires».

Pour sa part, Moussa Ould Hamed, ancien directeur général de l’Agence mauritanienne d’information (AMI), un organe du gouvernement, ajoutait: «Les groupuscules djihadistes prennent ainsi une longueur d’avance sur les Etats, notamment le G5 Sahel, dont la coordination des actions militaires et sécuritaires reste encore au niveau des bonnes intentions.

Cette annonce laisse aussi croire que les différents groupes conservent une réelle faculté de déplacement et une capacité de nuisance certaine, malgré les coups portés par l’opération Serval, devenue Barkhane depuis quelques années».


Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 3
Lus : 1035

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • leguignolm (H) 27/12/2017 10:54 X

    Honte à ces nègres qui s'y mêlent dans cette particularité arabe soi-disant islam et musulman. Les arabes font conquérir nos territoires à travers ce soi-disant Islam et les pauvres des noirs naïfs jusqu'au moelle font s'aventurer las dans.

  • boubou_kibili (H) 27/12/2017 09:38 X

    Apparemment la Mauritanie qui fait partie du G5 Sahel ne fait pas pas partie des 11 pays ennemis dont fait cependant le Senegal!!!! Le deal entre Al Gaida et la RIM expliquerait-il cela ou comme je pense cet article ne reflete que son auteur????,

  • mystere1 (F) 27/12/2017 09:21 X

    Ces malheureux occidentaux n'ont rien compris, des efforts considérables qu'ils déploient pour combattre le terrorisme, ne servent à rien, au contraire, ils perdent leur energie, c'est en se mettant à travers du chemins de extrémistes du mal appelé de "faux djihadistes", qu'ils augmentent la rage et fureur de ces derniers, la preuve ces imposteurs se réunissent eux aussi, pour préparer le terrain pour attaque, donc le mal est partout, et ne fait qu'accroire, macron et compagnie se peinent pour rien, et ils sont les 1ers cibles de ces démons humains qui ne veulent pas voir le monde rester en paix, le cas du mali etait entrain de rentrer dans l'ordre de la sérénité, mais apparemment ces soi-disants des djihadistes veulent encore cracher le feu pour tout détruire !