26-12-2017 13:12 - Mauritanie : le gouvernement au chevet des populations vulnérables

Mauritanie : le gouvernement au chevet des populations vulnérables

Les Mauritanies - L’État est bien déterminé à aider les couches sociales les plus vulnérables du pays. En effet, le gouvernement a adopté, jeudi 21 décembre, le projet du système des filets sociaux, qui s’élève d’un coût de 10, 15 milliards d’ouguiyas, soit environ 29 millions de dollars.

En marge du conseil des ministres une communication relative dans ce sens a été présentée par Mokhtar Ould Diaye, ministre de l’ Économie et des Finances.

Ce programme qui entre dans le cadre de la stratégie nationale de protection sociale, vise essentiellement à réduire la pauvreté en appuyant les couches sociales les plus vulnérables du pays en milieu urbain et rural.

Selon le communiqué, « il y aura également un programme de transferts monétaires ciblant les ménages en extrême pauvreté, un mécanisme réactif aux chocs et une coordination fonctionnelle ».

Rappelons que ce projet a été annoncé par le président, Mohamed Ould Abdel Aziz lors de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance nationale.

Diary N’diaye Bâ et Ibrahima junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 904

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • almady (H) 26/12/2017 15:16 X

    Nous voulons du concret et non des fanfaronnades comme d`habitude.Un programme d`aide aux populations vulnérables sans autre précision. De quel programme s`agit-il? Sera -ce celui des années précédentes ou des marches faramineux pour l`achat de l`aliment du bétail ont été octroyées sans appel d`offre aux Ets Ghadda et Weddady et la suite on la connait,; des milliers de tonnes de blé et de rackel impropres a la consommation animale ont été brûlés du cote de Toujounine, sans pour autant que cela ne dérange quiconque.En tout cas les sorties tonitruantes du Ministre au lieu de rassurer , inquiètent beaucoup plus.

  • brabak (H) 26/12/2017 13:32 X

    Ce fanfaron de Ould Diaye rappelle le comique Sahaf de Saddam Hussein.