26-12-2017 16:33 - Vie politique nationale : Le réveil du Lion

Vie politique nationale : Le réveil du Lion

L'Authentique - Messaoud Ould Boulkheïr est de retour ! Président du parti Alliance Populaire Progressiste (APP) et président du Conseil Économique et Social, ancien ténor de l’opposition pure et dure, rangé depuis 2009 dans l’opposition dite dialoguiste, Ould Boulkheir revient sur la scène politique.

Après avoir gardé, huit mois durant, le lit du fait d’une maladie, il se porte manifestement mieux. Tous ceux qui l’on aperçu lors de la cérémonie d’ouverture du congrès de Tewassoul samedi dernier au Palais des Congrès de Nouakchott, ont découvert un homme physiquement diminué, mais qui reste intègre et entier.

Selon ses proches, Messaoud Ould Boulkheïr n’est pas content. D’abord du pouvoir qui semble l’avoir lâché depuis son retour des Émirats Arabes Unis, et qui aurait même envisagé un instant, sa relève.

En fait, le pouvoir en voudrait à l’homme après sa dernière sortie à l’aéroport Oum Tounsi où il avait critiqué, en des mots voilés, le président de la République. Il ne serait pas content, ensuite, de la classe politique nationale, qui semblait l’avoir « enterré ».

Et c’est envers et contre tout, qu’il compte se relancer dans la vie politique. De sources informées, l’option d’un rassemblement populaire à Nouakchott au mois de janvier 2018, serait retenue. Il s’agirait d’un show sur fond de musique et de spectacle « à l’américaine ».

Ce serait alors un message fort envoyé à l’adresse de ceux qui s’apprêtaient de refaire le paysage politique, sans lui.

Au programme de ce événement : un discours nouveau du leader qui abordera les questions politiques, économiques du pays, et une fois n’est pas coutume, de droits de l’homme.

MOM



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1849

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • nemahaidara (H) 27/12/2017 11:14 X

    Il fallait intituler votre titre "le réveil du chat", tellement ce monsieur s'apparente à ce félidé "friand de poissons , détestant la nage" Lui , avide de pouvoir , fuyant la confrontation ...

  • medabdul (H) 26/12/2017 19:05 X

    Ecoutez,la faut savoir tirer sa révérence, et faire émerger ses successeurs, mais chez les negres et chez certains arabes, par manque de FOI, ils passent que le pouvoir.............!!!!!

  • mystere1 (F) 26/12/2017 16:40 X

    Mais où étais ce messaoud ! enfin le lion noir est sorti de sa tanière