27-12-2017 14:10 - Le gouvernement a-t-il décidé de rétablir les relations avec le Qatar?

Le gouvernement a-t-il décidé de rétablir les relations avec le Qatar?

Adrar-Info - Le ministère mauritanien des Finances a alloué dans le budget de l’année prochaine (2018), en cours de discussion devant l’Assemblée nationale (Parlement), la quote-part de cent millions d’Ouguiyas à l’ambassade mauritanienne au Qatar.

Le gouvernement mauritanien a rompu les relations diplomatiques avec le Qatar le 6 juin dernier , pour ce que le ministère des affaires étrangères a qualifié de : « Le Qatar continue de poursuivre sa stratégie politique ».

Nouakchott accusant Doha, à travers la même déclaration, de soutenir des organisations terroristes, de promouvoir des idées extrémistes et de travailler à répandre le chaos et les troubles dans de nombreux pays arabes.

Ce qui a entraîné de grandes tragédies humanitaires dans ces pays, en Europe et à travers le monde, il a également conduit au démantèlement des institutions des États frères et à la destruction de leurs infrastructures ».

Les parlementaires mauritaniens ,lors de la discussion du budget de l’année prochaine, ont attiré l’ attention sur la nouvelle enveloppe financière, qui recommandait d’allouer une somme de la taille susmentionnée à l’Ambassade de Mauritanie à Doha.

La députée Hindou Mint Mohammed Lemine, du parti Rassemblement National pour la Réforme et le Développement (Tawassoul), a exprimé sa surprise, se demandant pourquoi une si importante somme d’argent a été transférée à une ambassade inexistante?

Source : https://www.anbaa.info/?p=37995

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2189

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 28/12/2017 13:35 X

    le qatar n'a pas besoin de nous, c'est plutot notre pays opportuniste qui a honte, et s'enorgueille en voulant renouer ses relations d’intérêts avec cet émirat, dont il a vilainement divorcé, c'est l'inverse qui doit etre posé comme question!. tout est possible, car on sait que ce n'est pas pour rien le qatar fait une tournée politique sur l'afrique.

  • lass77 (H) 27/12/2017 20:06 X

    J'espère que le Qatar va rejeter une telle demande.