28-12-2017 21:00 - Derrière la question patronale, il y a quoi? Par Lo Gourmo

Derrière la question patronale, il y a quoi? Par Lo Gourmo

Le Calame - Le congrès du patronat s'ouvre aujourd'hui à Nouakchott. Occasion de voir la nouvelle configuration de cette instance de représentation de la très grande, de la grande et de la moyenne bourgeoisie du pays, après la "rectification" en cours depuis le Coup d' État de 2008, dans ce secteur décisif de la vie nationale.

Spécialement depuis la crise entre ce patronat (avec à sa tête M. Azizi) et le Chef de l'Etat. Ce dernier voulait une " nouvelle" classe économique (des hommes d' affaires à lui) comme il avait voulu une "nouvelle" classe politique. Il n' aura au fond ni l'une ni l'autre.

Mais, les hommes d' affaires de tous calibres qui sont en conclave feront semblant de plier à ses volontés formelles et éliront "qui de droit" à la place que lui, le vrai patron des patrons, leur aura réservé à chacun.

A coups de marchés biaisés pour les amis et de bâton fiscal pour les autres (adversaires en affaires), le super patron tient en respect tout ce beau monde. Dont l'immense majorité n'en pense pas moins! Que de récriminations et de jérémiades en privé en effet!

La quasi totalité de ces patrons sont psychologiquement en état de révolution permanente camouflée à force de subir le diktat des gouvernants que nombre d'entre eux considèrent comme de simples concurrents (déloyaux) en affaires. Mais comme tous bons hommes d'affaires, ils feront semblant de tout accepter tout en attendant de voir venir les choses....

Sur un autre plan, la configuration des patrons présents confirmera de manière encore plus retentissante la polarisation ethnique et même sous ethnique et tribale de cette classe économique.

Confirmé, le laminage des restes de la bourgeoisie négro-africaine désormais quasiment inexistante du pays comme l'est la composante hrattine de la communauté arabe au sein de cette classe économique dominante.

On touche là du doigt, l'une des clés qui explique l'accélération et l’approfondissement de la dérive chauvine qui fracture le pays en deux, puisque l'Etat, au lieu d' être un régulateur et un intégrateur social, est devenu, de plus en plus, un simple instrument entre les mains d'un pôle économique et social dominant et de plus en plus restreint à sa plus simple expression, qui lui dicte une politique discriminatoire de courte vue. Au détriment de l'unité nationale et de la paix sociale future.

Les questions nationale et sociale en Mauritanie sont avant tout, fondamentalement, des questions de nature largement élitaire et patronale. Il ne faut jamais l'oublier.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1885

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Ould Yarg (H) 29/12/2017 00:49 X

    Medabdul quelle haine tu as des gens de boghe???je vous suis depuis un moment et ca m'etonne que Cridem vous laisse deverser votre haine et mepris sur des concitoyens alors que tu devrais travailler a consolider notre unite fragilisee par des haineux comme toi.

  • medabdul (H) 28/12/2017 21:48 X

    bof, tout cela est déjà connu, même le dernier charretier des kebbas le sait, et ce n'est pas un scoop, raison de plus pour ne pas nous montrer tes dents, villageois un peu moderne!!