29-12-2017 14:51 - Hormatallah libéré

Hormatallah libéré

Nord Info - Les autorités sécuritaires ont libéré ce jeudi 28 décembre l’ex directeur de la Radio Mauritanie M. Abdellahy ould Hormat Allah.

C’est le site arabe de Saharamédias qui, le premier a rapporté la nouvelle. L’Homme était arrêté depuis près d’une dizaine de jours suite à une accusation de gabegie par l’inspection générale de l’Etat.

C’est suite à ce contrôle de l’IGE au niveau de la Radio-Mauritanie qui le limogeage a eu lieu. Selon elle, il y eut une véritable infraction financière dans la gestion de l’Établissement.

La police des crimes économiques a d’ailleurs diligenté une longue enquête qui a duré des heures avec l’ex directeur de la radio Mauritanie. Selon ce site, cette enquête était centrée sur des actes signés par le directeur de la radio avec certaines sociétés de la place que d’aucuns considèrent que ce sont des sociétés fictives.

A la fin de l’interrogatoire, les enquêteurs ont ordonné à Ould Hormet Allah de rembourser en une seule tranche le montant de 20 millions d’ouguiyas en contrepartie de sa libération. Pour eux ce montant constitue un reliquat que le directeur avait signé pour des tierces personnes lorsqu’il gérait les affaires de la Radio. Pas de traces, pour l’IGE.

L’ex-directeur a répondu par un refus catégorique de payer ce montant arguant qu’il n’a signé ces actes qu’après des instructions orales venant de personnalités de haut rang de l’Etat.

L’ex-directeur de la Radio Mauritanie, Abdellahy ould Hormet Allah a tenu a dire, haut et fort, aux enquêteurs qu’il ne reconnait nullement avoir pris possession de manière inappropriée de quelque montant que ce soit. Il ajoutera que les sociétés avec qui il a lié contrats ont reçu les montants indiqués. Eux aussi ont signé. Les intéressés sont connus. Ils doivent être convoqués.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 1507

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 29/12/2017 21:26 X

    Ce n'est pas du journalisme. Depuis quand que ce sont les enquêteurs qui ordonnent un judiciable de rembourser une somme dilapidée même s'il ny a de justice en Mauritanie.

  • donogaladiegui (H) 29/12/2017 19:57 X

    Cet article est bidon très mal ficelé et plus que terre à terre, même un enfant peut faire mieux.

  • habouss (H) 29/12/2017 18:24 X

    Comment alors faire confiance à la jeunesse dont le choix à justifié la a nomination de ce monsieur qui était juste peu connu