29-12-2017 17:00 - La Cour constitutionnelle prône la destitution de Zuma

La Cour constitutionnelle prône la destitution de Zuma

BBC Afrique - En Afrique du Sud, la cour constitutionnelle appelle le parlement à mettre en place un mécanisme pour destituer le président estimant que l'institution n'a pas pris les mesures nécessaires pour demander des comptes à Jacob Zuma.
La plus haute instance juridique du pays estime que l'Assemblée nationale doit maintenant agir. La raison: le chef de l'Etat a été reconnu coupable d'avoir violé la constitution après avoir utilisé des fonds publics pour réaménager sa résidence privée de Nkandla.

Ce jugement pourrait déboucher sur une procédure de destitution. En mars 2016, la Cour constitutionnelle avait ordonné au président Jacob Zuma de rembourser "sous 45 jours" une partie des frais de sa propriété privée payés par le contribuable.

Cette affaire est à l'origine d'un énorme scandale. Le président sud-africain Jacob Zuma s'était excusé en 2016 pour avoir utilisé des fonds publics pour sa résidence privée de Nkandla. Les travaux de la résidence ont coûté 20 millions de dollars.

En juin 2016, Jacob Zuma avait été condamné à rembourser à l'État un demi-million de dollars pour les travaux de rénovations de sa somptueuse demeure privée. Ces 500 000 dollars ont été fixés par le trésor public sud-africain.

Le principal parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique (DA), avait exigé en 2016 le lancement d'une procédure de destitution contre le président Jacob Zuma.




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : BBC Afrique
Commentaires : 0
Lus : 1301

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)