01-01-2018 15:30 - Mauritanie : le ministre de l’Intérieur interrompt sa visite à la frontière sud-ouest

Mauritanie : le ministre de l’Intérieur interrompt sa visite à la frontière sud-ouest

Alakhbar - Le ministre mauritanien de l’Intérieur Ahmedou Ould-Abdallah a interrompu soudainement la visite qui devait le mener ce samedi dans les zones frontalières du sud-ouest du pays (Wilay du Trarza)

Arrivé jusqu’à Amneighir à 53 km de Rosso la principale ville du sud-est du pays le ministre a fait demi-tour et annulé sa visite après avoir reçu un appel téléphonique. De hauts responsables de la wilaya étaient déjà à son accueil.

Le ministre allait se rendre dans la comme arrondissement de Ndiago où devait débuter sa tournée dans la zone frontalière. Le maire de Ndiago, Boidiel Houmeid, avait préparé un repas à l’honneur du ministre.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 6
Lus : 1965

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • marigo33 (H) 02/01/2018 00:44 X

    Confier des postes vitaux à ceux qui n'ont aucune compétence dans le domaine est dangereux pour la sécurité du pays et des citoyens(clefs: événements de Gazra Bouamato, la Fronde des taxi mans...et j'en passe). Exceller dans l'art de la figuration ne sauve pas.

  • bleil (H) 01/01/2018 22:52 X

    Pour un PM ce serait aussi désastreux que l'actuel Hademine qui a démontré son ignorance des mécanismes de gestion d'une gouvernance pilotée par les militaires et qui aurait tout intérêt à déguerpir pendant le temps le permet ...

  • mansour25 (H) 01/01/2018 19:56 X

    Le président de la République est en congé à la frontière nord du pays, et notre ministre de l'intérieur qui fait sa randonnée dans le sud!!!??? Un ministre de l'interieur se doit d'être capable d'apprecier les évenements et se comporter en conséquence! Mais, malheureusement la pévention et la gestion de la securité dans le pays et particulièrement à Nouakchott montre d'énormes carences et négligences dans ce domaine.

  • habouss (H) 01/01/2018 18:36 X

    Pauvres de nous autres, des gens sans envergures aux manettes de notre vie ! C'est bien dommage.

  • Ould Yarg (H) 01/01/2018 16:52 X

    Ahmedou ould Abdallah, le tout nouveau premier ministre, c'est ca la cause de son retour precipite.

  • Le pêcheur Modéré (H) 01/01/2018 16:28 X

    Les ministres flagorneurs qui se déplacent sans avoir l’autorisation du chef du gouvernement qui doit lui aussi avoir l’autorisation du Président de la république, Boïdiel voulait se la jouer net avec un ministre de l’intérieur qui se sent parti et nommer ailleurs comme Ambassadeur, il voulait se rendre à Diago pour dire au revoir aux populations de Diago, mais il voulait surtout montrer au président Aziz qu’il fait des visites inopinés à l’intérieur du pays pour surprendre les Walis qui se déplacent sans son autorisation, comme lui il le fait actuellement. Qui doit lui dire de revenir sur ses pas.