03-01-2018 17:45 - Sanctions pécuniaires contre Mattel, Chinguittel et Mauritel

Sanctions pécuniaires contre Mattel, Chinguittel et Mauritel

Le Calame - L’Autorité de Régulation des postes et télécommunications en Mauritanie prononce des sanctions pécuniaires contre la Mauritano-Tunisienne des Télécommunications (Mattel-Filiale de Tunisie Télécom), Mauritel SA (filiale de Maroc télécom) et Chinguitel (SA), filiale de de Sudatel, un opérateur soudanais, annonce le site de l’institution visitée mardi soir par la PANA.

Mattel SA est condamné à verser 80,220 millions d’ouguiyas (soit 224 milles dollars us), Chinguitel 178 millions d’ouguiyas (soit 500.000 dollars us) et la Mauritel SA 591,7 millions d’ouguiyas (soit 1,66 millions de dollars us.

La décision de sanctionner les opérateurs de téléphonie est motivée par « des défaillances dans la qualité du service de téléphone et Internet constatés dans plusieurs villes et localités, sur la base d’une mission de contrôle effectuée du 18 octobre au 24 novembre 2017».

L’Autorité de Régulation relève « des manquements graves par rapport aux obligations contractuelles et dont la justification n’est pas pertinente, avec des conséquences dommageables pour la communauté des usagers des différents services » et se réfère aux dispositions de l’article 82 de la loi 2013-025 du 15 juillet 2013, qui autorise l’autorité de régulation à sanctionner les manquements constatés de la part des opérateurs de téléphonie mobile.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 5
Lus : 1637

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • jakuza (H) 03/01/2018 22:40 X

    Ce qui est insupportable c'est le réseau qui fait du yoyo! Chinguitel qui se défendait plutôt bien il y a quelques temps a baissé de régime...

  • Belphegor (H) 03/01/2018 21:14 X

    @El Houssein Tout à fait, il faut passer à la phase du retrait temporaire ou définitif de la licence, les sanctions pécuniaires aussi énormes soient elles n'ont jamais été dissuasives...Les rapports de l'ARE pointent toujours les mêmes défaillances tout au long des années sans aucune amélioration de la part des 3 opérateurs nationaux.

  • Face-Mauritanie (H) 03/01/2018 19:13 X

    Ceux qui avaient trompé les mauritaniens au départ de Mattel et autres institution de téléphonie peuvent criaient gare, alors qu’ils étaient eux-mêmes maitre de la traitrise de justice, oui aujourd’hui les téléphonies sont du mal, mais à forte de sanctionner ses institutions, elles finiront par fermé les portes et on se retrouvera dans la même situation que PIZZORNO et cette fois ci cela va être pire, a moins que l’on veut dire à (ORANGE) de la France de venir faire de la récupération, pour s’assurer un nouveau mandat.

  • El Houssein (H) 03/01/2018 18:27 X

    C'est insignifiant par rapport aux recettes que ces sociétés récoltent quotidiennement et par rapport aux dégâts que subissent les clients. A chaque fois la montagne accouche d'une souris.

  • yawonni (H) 03/01/2018 17:56 X

    Bras ouverts et soupirs de joie que tout le monde accueille cette belle nouvelle ! il etait temps de repondre à ces operateurs que chaque chose a son temps. Nous avons assez souffert ! Alhamdoullilahi!!