03-01-2018 17:00 - Vidéo. Mauritanie: naissance du projet politique "En avant la Mauritanie"

Vidéo. Mauritanie: naissance du projet politique

Le360 - Un hôtel de Nouakchott situé dans le quartier résidentiel de Tevragh-Zeina a abrité, lundi soir, la cérémonie de lancement d’un projet dénommé «En avant la Mauritanie», au cours d’une cérémonie organisée en présence d’une assistance nombreuse.

Ce projet, qui évoluera en parti politique, vise une véritable refondation de la République, selon les explications de son coordinateur Nourredine Mohamed.

"Notre initiative rentre dans le cadre d’une action visant à opérer des réformes structurelles drastiques pour permettre une véritable émancipation du peuple mauritanien et lui donner des conditions de vie dignes et prospères".


Selon Nourredine, "ces réformes doivent aboutir à une véritable refondation de l’Etat, avec un nouvel arsenal constitutionnel et réglementaire en parfaite adéquation avec les réalités du peuple et en harmonie avec ses aspirations.

Une République moderne issue d’un noyau dur d’idées innovatrices et complètes. L’émergence d’une nouvelle opinion publique responsable et réactive. Une politique de nature à améliorer les indicateurs économiques et les conditions de vie de la population».


Parlant du positionnement du projet sur l’échiquier politique national, il soutient «l’indépendance» du mouvement vis-à-vis de la majorité au pouvoir et de l’opposition.

Toutefois, le lancement du projet intervient dans un contexte marqué par l'intense activité des soutiens du président Mohamed Ould Abdel Aziz qui multiplient les initiatives, redoublent d’ardeur et rivalisent d’imagination pour «décrocher» sa candidature à l’élection présidentielle de 2019, malgré un verrouillage constitutionnel qui limite le nombre de mandats du président à deux.

D'ailleurs, ces derniers jours, des parlementaires se sont distingués en appelant à un troisième mandat pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 7
Lus : 1403

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Aboulamine (H) 04/01/2018 16:07 X

    Ensuite, on aurait voulu avoir un photo de l'assistance une idée de la composition des de ces commissions dont il a parlé. Nous avons besoin d’initiatives, de bonnes initiatives originales qu'elles soient issues des jeunes ou des vieux , l'essentiel est est que ces initiatives soient conséquentes, qu'elles puissent tenir et s'inscrire dans la durée. Car de 2013 à nos jours on a vu plusieurs initiatives naitre mais elles ne dépassent guère les cérémonies pompeuses des déclarations.

  • Aboulamine (H) 04/01/2018 16:00 X

    Le jeune a une bonne expression orale. Mais cela ne suffit pas en parlant du Projet ou Programme "Mauritanie en Avant..". On ne peut pas d'emblée commencer par la constitution, il faudrait plutôt débuter par un travail d’éveil des consciences. Ce peuple forgé dans le tribalisme, le communautarisme et le chauvinisme et toutes les formes de complexes, en a fortement besoin. Il faut dès le début parler du développement durable à la Base (Agriculture pour un grand bond en avant garant d'un essor économique réussi), ensuite bâtir une justice indépendante et professionnelle, instaurer le libre accès par rapport à l'emploi en fonction des critères de compétence. Pour une question de justice en réparation des préjudices des séquelles de l'esclavage et des politiques d'emploi clientélistes du passé, instaurer une politique de discrimination positive par rapport à la qualité de l'enseignement et à l'accès à l’emploi, etc... Le Président Aziz a fait des efforts considérables dans ce domaine, mais le problème d'application et de suivi de la réglementation se pose sérieusement. Le pays a besoin besoin de travailler plus ce côté très peu valorisé par le Gouvernement de Hademine.

  • bleil (H) 04/01/2018 10:28 X

    Actuellement toute initiative politique pour sortir le pays de sa torpeur légendaire est nécessaire ... elle est la bienvenue mais tout dépend également de son contenu ! Le pays a besoin de résoudre sa crise de légitimité, la faiblesse de ses institutions publiques et se remettre sur les rails de développement humain durable ..."En avant la Mauritanie".

  • MAROU2015 (H) 04/01/2018 07:21 X

    Les jeunes dans tous les pays du monde commencent toujours du bas de l échelle pour la gravir jusqu au sommet. Il faut d abord réveiller la Mauritanie la mettre debout avant de la faire marcher. Vous vous trompez beaucoup. Vous êtes vraiment jeunes.

  • doudou19 (H) 03/01/2018 21:50 X

    Comme si la Mauritanie a eu son indépendance d'il y a juste moins de dix ans? La Mauritanie est née avec sa Majesté.

  • Selmedine (H) 03/01/2018 20:45 X

    La Mauritanie dispose d'une jeunesse complètement détachée des réalités du terroir ,une jeunesse qui n'arrive pas à embrasser les réalités du peuple .ILS ne font qu'imiter les autres sans créer et imaginer̂ D après ce que j'ai compris de l'intervenant c'est de suivre les traces de Macron (président français) on va réussir en politique sans avoir à se ranger de la droite ou la gauche .En mauritanie la réalité est autre .....

  • Face-Mauritanie (H) 03/01/2018 19:07 X

    Messieurs votre initiative est voués à l’échec, je ne pense pas que c’est avec vous qu’il faudra parler d’un changement de constitution, si Aziz est derrière votre initiative, il peut tout de suite dire et considère qu’il a mangé son doigt à la place de la carotte. Vous n’avez ni l’intelligence ni le niveau politique pour faire des propositions de la sorte, (***)