04-01-2018 15:53 - Nouveau départ pour la GBM…

Nouveau départ pour la GBM…

Mauriweb - La Générale de Banque de Mauritanie GBM, la première banque Corporate du pays commence la nouvelle année 2018 avec une équipe managériale remaniée de fond en comble.

Une génération passe le témoin, marquant peut être un changement de cap. Parmi les anciens, certains avaient demandé depuis longtemps à bénéficier d’une retraite méritée. A la tête de la nouvelle équipe Dr Leila Mohamed Bouamatou, une jeune femme de 35 ans, titulaire d’un Doctorat en Business administration de la Temple University of Pennsylvania(USA).

Auparavant Leila s’était fait la main auprès d’institutions financières de renommée internationale comme entre autres, la BMCE International (Madrid), Deloitte&Touch (Tunis), Gallina Blanca (Barcelone).

Après son Baccalauréat « Série Mathématiques » obtenu au Lycée Theodore Monod de Nouakchott, Leila avait rejoint l’American Business School of Lausanne (Suisse) où elle obtint une Licence en Business Administration. Par la suite, elle décroche un Master en Finances à Escuela de Alta Dirección y Administración (EADA) Barcelone, et ensuite, la Mediterranean School of Business (MSB) Tunis, pour un Exécutive MBA.

La Nouvelle Directrice exécutive de GBM parle couramment Arabe, Français, Anglais, Espagnol et maîtrise parfaitement ses deux langues maternelles, le Hassaniya et le Wolof.

Il faut dire que sa consécration ne procède ni d’un « cadeau » et encore moins d’un héritage. Loin s’en faut ! Formée à la tâche très tôt, Dr Leila Mohamed Bouamattou est l’une des rares personnes qui sied le mieux à cette fonction : technocrate, elle est aussi apolitique, un profil particulier qui a sans nul doute, influé dans le choix de la personne. Il s’agira pour Dr Leila Mohamed Bouamattou et sa jeune équipe de relever le challenge de la perfection d’une Banque parvenue au sommet de la hiérarchie financière du pays grâce à l’excellence du travail des prédécesseurs.

Dr Leila Mohamed Bouamatou ne se retrouve ainsi pas dans un environnement qui lui est étranger. En effet, elle entretient des relations privilégiées dans le monde des finances internationales, notamment auprès de deux filles de Patrons : Janine Diago, Directrice Générale du Pôle Banque du Groupe NSIA (Côte d’Ivoire) et Ana Patricia Botin qui a remplacé son père à la tête de l’une des plus grandes institutions financières européennes, la Banque espagnole, Santander.

Pour ce qui est de l’organe délibérant de la Banque, il semble que ça soit le polytechnicien, ancien gouverneur de la BCM et ancien Ministre des Finances Ousmane Kane qui sera à la tête du Conseil d’Administration lui aussi profondément remaniée. En effet le fondateur de la Banque Mohamed Ould Bouamatou, tout comme son adjoint Mohamed Ould Debbagh, persécutés par le pouvoir, quittent le Conseil de la GBM. Pourtant Mohamed Ould Bouamatou continue de siéger au sein de conseils d’Administration de certaines structures cotées dans les plus grandes Bourses internationales. Tout comme il est constamment sollicité par les plus grandes fondations et invité à prendre la parole dans les plus grands forums internationaux.

Il faut souligner que depuis quelques années, la GBM souffre des conséquences de l’affaire Chach Ould Deya/Ould Benne que certains assimilent à une « véritable association de malfaiteurs » bénéficiant d’une complicité intérieure.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 7
Lus : 8774

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • texassois (H) 10/01/2018 20:19 X

    Jakuza est vraiment un con ! coopté en tant que beau frere quelle inéptie. Tu penses que Ousmane qui a été vice président de la BAD a besoin de ces (***) pour travailler. Pauvre Pays dirigé par des ignorants et peuplé d'ignorants qui ne voient que le bout de leurs nombrils alors que la faim les guette et n'ont aucun respect dans aucun endroit sur cette planète....

  • synthetiseur (H) 07/01/2018 15:13 X

    Jetez un coup d'oeil sur le nombre de lecteurs de cet article et vous remarquerez qu'il a atteint un record dans les anales de CRIDEM. N'est ce pas un plebiscite pour cette jeune femme et au delà une attention toute particulière à ce qu'elle représente.....

  • synthetiseur (H) 05/01/2018 10:30 X

    Nous prions le tout puissant pour que cette jeune femme bien éduquée, compétente et magnanime dans tous ses actes réussisse sa mission. Je vois en elle non seulement une directrice générale d'une banque mais bien plus encore et le temps nous dira......La Mauritanie ne se fera qu'avec des jeunes cadres de cette envergure.

  • citoyenouldmauritanie (H) 05/01/2018 10:05 X

    Joli profil pour cette charmante Leila. Le métissage ce n'est pas uniquement un mélange de couleur, mais aussi un mélange de culture, de religions, d'origines, de traditions : Un cocktail qui ne peut que enfanter une merveille.Pour ma part, je vais changer de banque pour évidement la GBM. Bon wek-end aux lecteurs de cridem.

  • mdmdlemine (H) 04/01/2018 23:56 X

    Avec un cursus aussi riche, apolitique, technocrate et femme, les chances pour Dr Leila, d'être notre Christine Lagarde sont plusieurs, pour ainsi avoir une vision clairvoyante des finances Tout notre encouragement et nos voeux que cette alternance ne fasse l'objet d'aucune entrave, mais plutot d'un environnement transparent permettant à chacun de mettre à rude épreuve son savoir-faire C'est aussi une sage décision pour débarasser la GBM de l'étiquette politisée qu'on lui endosse depuis l'exil de son patron Au monde des finances nationales, que le meilleur gagne

  • foutatoro (H) 04/01/2018 17:14 X

    Il faut dire que son profil nous change des milliers de Dr beunaaveu de notre pauvre bled. Elle a évidemment un cerveau bien structuré. Gageons que son nom de papa dans la banque de papa ne lui portera pas préjudice face au général absolu tant énervé contre papa.

  • jakuza (H) 04/01/2018 16:46 X

    Déçu de voir que Kane Ousmane est coopté non pas en tant que cadre compétent, polytechnicien, mais en sa qualité de simple beau-frère... Les banques que nous avons sont soit étrangères ou familiales et aucune n'a le profil de banque de développement dont on a pourtant grand besoin.