05-01-2018 12:33 - Justice : Brahim Ould Bakar, condamné à 2 ans d’emprisonnement avec 15 jours de sursis

Justice : Brahim Ould Bakar, condamné à 2 ans d’emprisonnement avec 15 jours de sursis

Essahraa - Le tribunal de la wilaya de Nouakchott Sud, présidé par le magistrat Haroune Oumar Ideyghbi, a prononcé jeudi, 4 janvier courant, un verdict dans l’affaire Sneiba-Hassena, condamnant le président de la commission du fonds d’aide publique à la presse privée, Brahim Ould Bakar, à 2 ans d’emprisonnement avec 15 jours de sursis.

Le tribunal a approuvé le changement de la prescription pénale de l'agression physique d’un fonctionnaire, conformément aux articles 210 et 212, en coups et blessures volontaires en référence à l'article 287 du code pénal, d’une peine de deux ans d’emprisonnement, dont quinze jours de sursis,

le reste, levé, à condition de s’éloigner de la victime et de ne pas aller à sa rencontre, à des fins de récidive, sous peine de suspendre l’exécution en référence aux articles 659 et 660 ainsi que d’une amende de 20 000 ouguiyas, des frais et des dépenses estimés à 100 000 ouguiyas.

Ould Sneiba avait été arrêté le 21 décembre dernier (15 jours déjà purgés), à la suite une bagarre aux mains, avec le Directeur Général du port de l’Amitié de Nouakchott, Hacena Ould Ely, que les bons auspices n’ont pas réussi à dissuader à retirer la plainte déposée contre Brahim.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 12
Lus : 3382

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (12)

  • doudou19 (H) 07/01/2018 16:55 X

    Hassena est un insolent vulgaire de première classe. Il se croit tout permis sous l'ombre de Aziz qui fait de lui une vache à traire (excellent percepteur). Il ne sait pas que personne n'est éternelle et qu'il sera, un jour, malmené par un de ses employés.

  • zeni (H) 07/01/2018 12:31 X

    Ce qui s'est produit est honteux. La Mauritanie ne mérite pas çà.

  • ELHAGHIGHA (H) 07/01/2018 11:27 X

    Tout ça c'est regretable,ce probleme devait etre résolu à l'amiable.Ehel Sahel n'ont jamais eu des problemes avec leurs frères Ewlad Nasser.

  • guarej (H) 06/01/2018 23:43 X

    Quand une vous agresse brusquement. Vous vous réalisez comment? Il est temps que le nommé Hassene cesse de provoquer et d'insulter les gents et d'ailleurs tout le monde en parle Il insultes ces employés,les ministres et le MM pourquoi cette impolitesse sans précédente dans l 'administration de ce pays Cela est très loin de la modernisation de cette dernière.

  • sraghaa (H) 06/01/2018 12:59 X

    le commandant BRAHIM s'est comporté en officier,il a été insulté et outragé par un directeur arrogant qui se croit tout permis et pour sauver son honneur il a n'a pas trouvé mieux que l'administration d'une petite fessée et c'est sûr qu'à l'avenir avant d'insulter un officier ,il reflechira à deux fois

  • alhagh (H) 06/01/2018 00:26 X

    ce garçon est fou et son comportement à la tête de la commission de l'aide à la presse indique que c'est un grand (***) qui devait rester en prison. On n'est pas dans une jungle! Quel pays Al Hagh

  • doudou19 (H) 05/01/2018 22:55 X

    Brahim est un garçon bien éduqué. Il n'est pas de ses habitudes un comportement. Par contre son vis-à-vis est d'un comportement qui frise l'insolence; car bien épaulé par le Président la République il se croit tout permis. Brahim a été, certainement mis dans une situation désobligeante pour arriver jusqu'à toucher l'une des veines principale de notre cher P...

  • Lmes Oul (H) 05/01/2018 22:25 X

    La conduite de Brahim ould Sneibe etait indigne. Il ne faut pas encourager ceux qui veulent nous ramener aux siècles passés. Il faut condamner cet acte barbare, qui ne peut en aucun cas être justifié.

  • Kanou_matam (H) 05/01/2018 21:39 X

    Brahim Bakar s'est conduit comme un rustre. Si le Directeur du port était un poids lourd, je suis sûr que notre héros BB aurait ravalé toutes ses prétentions. Nous sommes dans un pays civilisé, la loi doit être appliquée dans toute sa rigueur. En plus, la moitié de la presse est constituée de peshmergas qui ne respectent même pas le code du travail puisqu'ils font travailler des personnes sans contrat, et sans aucune affiliation à la CNSS. Rien que pour cette raison les autorités pouvaient légalement fermé quasiment tous les organes de presse.

  • abarry45 (H) 05/01/2018 18:21 X

    Attention aux écrits Peut être 2 ans avec 15 jours fermes couverts par la détention preventive Brahim et s Dire 2:ans de sursis dont 15 jours fermes couverts par la détention preventive Brahim est un garçon équilibré mais peut être poussé dans ses retranchements C'est bien que ça se termine

  • abarry45 (H) 05/01/2018 18:17 X

    Attention aux écrits Peut être 2 ans avec 15 jours fermes couverts par la détention preventive

  • mdmdlemine (H) 05/01/2018 13:08 X

    le cas de Ould Sneiba, rappelle celui de Ould Amed Zeidane qui a tué Bougarne, à la suite d'insultes tenues à l'endroit de sa mère. Parfois, la dignité, l'honneur, l'absence de justice et l'arrogance exagerée plongent en une fraction de seconde les victimes dans un tourbillon, qui leur fait perdre la lucidité et la raison, et les pousse malgré eux à l'irreparable Hacena ne doit pas rester impuni, surtout qu'étant un haut responsable, il doit faire l'objet de circonstances agravantes La récidive n'est par ailleurs pas facile à écarter, ca l'emprisonnement, l'humiliation et bien d'autres sentiments de frustration peuvent toujours reveiller la vindicte