06-01-2018 14:10 - Arrestation de deux inspecteurs de police accusés de viol

Arrestation de deux inspecteurs de police accusés de viol

Adrar Info - La police mauritanienne a arrêté deux inspecteurs de police, faisant partie de la dernière promotion dont la cérémonie de remise des diplômes, a été organisée le 29 décembre, de l’année qui vient de s’écouler.

Ils sont accusés de viol, et sont maintenant en détention pour subir une enquête concernant l’incident.

Des sources d’information ont indiqué que les inspecteurs nouvellement diplômés font l’objet d’une enquête après avoir été accusés d’avoir violé une femme dans la Moughataa de Tevragh Zeina.

Ils devraient être traduits en justice, une fois l’enquête terminée.

Source : http://alakhbar.info/?q=node/8436

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 5853

Commentaires (4)

  • Belphegor (H) 09/01/2018 17:08 X

    Quand les services de sécurité recrutent en majorité de la racaille pistonnée sans foi ni loi et dont l'éducation a été ratée a la base ça donne ça....Des ordures de ce type il y en a plein parmi les corps habillés et je ne serai pas étonné qu'ils échappent à la prison (même si ils ont radiés de la police) avec de scandaleux arrangements « à l'amiable » entre familles et/ou tribus qui sont pour moi de vrais encouragements à la récidive.

  • mdmdlemine (H) 06/01/2018 18:23 X

    Ce sont les bonnes valeurs professionnelles à l'envers. Ceux qui sont censés donner le bon exemple et réguler la socièté, commentent des obscénités L'exemple dit si "le muezin est roué, l'imam panique"

  • habouss (H) 06/01/2018 17:29 X

    De vrais bébés ripoux qu'il faut à jamais bannir de la police nationale. Et c'est sûr qu'ils sont fils de...sinon ces incultes n'avaient jamais à franchir les portes de l'école nationale de police !

  • Adiekodda (H) 06/01/2018 17:26 X

    Ça commence bien . Des inspecteurs de police fraîchement sortis de l'école qui commettent des actes de violence sexuelle , on peut dire vraiment qu'ils n'ont rien compris de cette formation ou ils ont été mal formés ou bien même pas formés. C'est inquiétant pour la suite de leur carrière.