06-01-2018 18:30 - Adrar : Le musée de Touezekt, destination privilégiée des visiteurs (Photos)

Adrar : Le musée de Touezekt, destination privilégiée des visiteurs (Photos)

Adrar Info - Les sacrifices volontaristes que continue de consentir son conservateur –fondateur, ont fait du musée de Touezekt, deuxième dans le pays, après le musée national, un phare d’immortalisation du rayonnement culturel, social et religieux qu’a connu la région de l’Adrar.

Ce musée est devenu aujourd’hui, un point focal pour tous les visiteurs de l’Adrar, intéressés par la connaissance de l’histoire de la Mauritanie, du Sahel saharien et même de l’Afrique noire.

Au début de sa création, n’y passaient que quelques ambassadeurs nouvellement (pour la plupart) accrédités dans le pays, quand ils destinaient la visite des villes historiques (Ouadane, Chinguetti) et quelques rares touristes solitaires.

Ces dernières années, en su des chercheurs, anthropologues, historiens, personnels d’ambassades et d’institutions internationales en fonction à Nouakchott, qui s’y rendent régulièrement, une grande affluence des membres du gouvernement, responsables administratifs et militaires , professeurs d’universités, écrivains et poètes voient désormais, en ce musée, un lieu de visite privilégié, incontournable, en raison de la richesse des différentes facettes exposées dans ses vitrines.

Avec la reprise en cette fin d’année 2017, de la saison touristique, interrompue depuis 2008, une délégation de visiteurs Européens dirigés par Maurice Freund, directeur de Point Afrique, organisateur des vols hebdomadaires Paris- Atar, n’ont pas manqué, eux aussi, de faire un détour ce vendredi par le musée de Touezekt (voir photos).

Le porte-parole de la délégation Michel Suchod a consigné sur le livre d’or du musée : « Avec le sentiment de me faire le porte parole de toute la délégation menée par le président de Point Afrique et au moment où les vols directs Paris-Atar reprennent, je déclare que la visite de ce charmant musée, propre à émouvoir le cœur d’une délégation Française est le merveilleux point final à une visite éblouissante de 6 jours dans l’Adrar. Une pensée pour Pierre Rabbi qui n’a pu nous accompagner »(sic).

Déjà, lors de sa visite en novembre 2016 en Adrar, le président de la république Mohamed Ould Abdel Aziz ne pouvait que se rendre à son tour, au musée de Touezekt.

Au terme de sa visite il a écrit ses impressions dans le livre d’or du musée : « Lors de notre visite à Atar dans la région de l’Adrar nous avons découvert la portée culturelle du musée de Touezekt. A ce titre nous félicitons ses responsables ».

Les responsables des ministères de la culture et de l’artisanat, du tourisme et de l’industrie, de l’économie et des finances, de l’intérieur et de la décentralisation, les hommes d’affaires les plus friqués du pays, qui ont tous visité le musée de Touezekt ont exprimé le même sentiment que le président de la république.

Savent-ils seulement, que le travail titanesque abattu par le fondateur du musée de Touezekt ne saurait se maintenir et continuer avec de simples consolations verbales ou expressions consignées sur le livre d’or du musée ?

Ou bien, se dérobent-ils d’apporter tout soutien financier au conservatoire, comptant sur les cinq cent 500 Ouguiyas symboliques en contrepartie de l’accès au musée, que personne d’ailleurs n’a jamais payés?

Le Musée Touezekt est créé en 2005 par l’un des fils de l’«Adrar» qui voulait contribuer à la conservation du patrimoine culturel de son pays, en recueillant et en préservant autant que possible d’ouvrages et souvenirs historiques, survécus au fil des siècles pour les soumettre a la postérité.

Le Musée Touezekt abrite actuellement près de 6000 pièces dont certaines datant de l’âge de la pierre et d’autres des temps modernes. S’y trouvent aussi 100 manuscrits se rapportant à divers aspects de la culture et arts de la connaissance, des ustensiles de ménage , des pièces de monnaie, des timbres, des costume de femmes, des équipements et médailles militaires, ainsi que des photos rares de personnalités historiques et diverses thèses et mémoires d’études.

--------













Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1518

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)