11-01-2018 21:45 - Vidéo. Mauritanie: tristesse et dévotion au sein de la communauté Mouride de Nouakchott

Vidéo. Mauritanie: tristesse et dévotion au sein de la communauté Mouride de Nouakchott

Le360 - Terre d’érudits et patrie des spécialistes des sciences islamiques, la Mauritanie, à travers différentes régions (le Trarza et l’Aftout), a accueilli Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du Mouridisme, une des plus importantes confréries du Sénégal, avec plusieurs millions d’adeptes.

Une histoire qui se prolonge dans le présent avec une constance remarquable. Illustration, avec le deuil qui frappe la communauté Mouride du Sénégal, suite au décès du Khalif Général, Cheikh Sidi Mokhtar M’Backé, rappelé à Allah ce mercredi 10 janvier 2018 à l’aube.

Aussitôt la nouvelle tombée, les fidèles Mourides : hommes d’âge mur, femmes, jeunes, adolescents et enfants, se sont spontanément rassemblés à «Keur Sérigne Touba, a Maison du Marabout de Touba» située dans la commune de Sebkha, sud-ouest de Nouakchott, pour une journée de prière, de recueillement, de grâce et de dévotion, ponctuée un récital continue du Saint Coran et des chants religieux «Khassaides» dans une ambiance de grande tristesse.

Toutefois, la plus grande cérémonie d’hommage à Sérigne Sidi Mokhtar M’Backhe sera organisée le vendredi 12 janvier 2018, au même endroit, selon informations communiquées par Mohamed Thiam et Sérigne Abo Diaw, dignitaire Mouride de Nouakchott.

Ces 2 orateurs restituent également le sens profond de la journée du mercredi et de l’événement, qui touche toute la Oummah islamique, au-delà des confréries.

Par notre correspondant à Nouakchott
Cheikh Sidya








Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Le360 (Maroc)
Commentaires : 0
Lus : 682

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)