12-01-2018 18:30 - Mauritanie : la démocratie et les libertés, nouvelles priorités des islamistes

Mauritanie : la démocratie et les libertés, nouvelles priorités des islamistes

Alakhbar - Le nouveau président du parti des islamiste mauritanien, Le Rassemblement National pour la Réforme et le Développement –Tawasssoul, fait de la démocratie, de la liberté et de l’Islam, une priorité. Mohamed Mahmoud Ould Sidi qui déclinait, jeudi, sa politique générale a également promi de faire passer la patrie avant le parti.

« La démocratie est le système le meilleur et le plus moderne que l’homme a développé pour préserver les libertés et réaliser l’alternance pacifique au pouvoir. Elle est l'application effective du principe de la Choura (consultation islamique) dans le domaine politique », a indiqué Ould Sidi.

Mohamed Mahmoud Ould Sidi de promettre, dans le domaine des libertés, que son parti va utiliser des moyens les plus efficaces pour lutter contre toutes les formes d’esclavage et ses séquelles en se basant sur «la vraie vision islamique et sur le fait que l'esclavage pratiqué dans ce pays viole les préceptes de la charia ».

Auparavant, le nouveau chef du parti islamiste a rappelé l’attachement de Tawassoul à l’Islam promettant de renforcer la propagande islamique pour garantir la sécurité, l’unité et la cohésion de la société mauritanienne.

Mohamed Mahmoud Ould Sidi a élu à la tête de Tawassoul lors du 3e congrès du parti (22 au 24 décembre 2017). Il a remplacé Mohamed Jemil Mansour qui ne pouvait plus se présenter à un 3e mandat, selon les texte régissant le parti.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1280

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Peschmerga (H) 12/01/2018 21:19 X

    Tawassoul dit combattre l’esclavage et les séquelles de l’esclavage, nous sommes d’accord qu’ils en font leur cheval de bataille, mais il faudrait que les barbues de cette bande de perdu dans l’Islam de faire ce travail qu’ils ont toujours nié et entretenu dans leur famille, les barbues de cette formation politique doivent faire plus que des Fatwas à l’encontre des esclavagistes issue pour la plupart de leur rang, il est fort possible qu’il entretiennent cette méthode criminelle, aujourd’hui ils font les doux yeux aux harratines comme IRA, SOS esclave et autres dirigeants politiques, parce qu’ils sentent qu’il y’a un vent de liberté mince et efficace qui avance à grand pas vers eux, je crois que le nouveau président de Tawassoul aura intérêt à faire beaucoup attention de ses discours envers les noirs de ce pays, il doit réconcilier Tawassoul avec le peuple noir de ce pays. A bon entendeur.

  • Peschmerga (H) 12/01/2018 21:19 X

    Aujourd’hui la situation géographique oblige et le panarabisme ne paye que par la mort et sans résultat, on se tourne vers la réalité et combattre le mal mauritanien à la méthode mauritanienne qui d’ailleurs n’a pas de méthode, elle se cherche encore, donc Tawassoul change de fusil d’épaule, après avoir détourné une grande partie des jeunes dans une guérilla d’idéologie Arabe et surtout par le faux, la négation des autres composantes mauritaniennes avec la prostitution de l’enseignement fondamental et secondaire, Tawassoul veut tout simplement enterré une partie de sa vie, après une grande destruction de la mentalité d’une composante des mauritaniens et un très grand retard dans sa confection politique applaudit et décrier en même temps.

  • Peschmerga (H) 12/01/2018 21:17 X

    Il était temps que cette bande de flou, qui avait semé une fausse idéologie panarabe qui se voulait Arabe et menteur à l’origine se trouve confronter à la réalité politique du monde qui change à une vitesse de l’éclaire de tonnerre, cette graine qui n’est pas d’origine mauritanienne avait du mal à sortir de terre, parce que les intérêts primes sur le reste, la pauvreté aidant ceux qui se croyaient au-dessus se retrouvent aujourd’hui en dessous, le peuple n’a pas suivi.

  • abouth (H) 12/01/2018 20:19 X

    Ce qui est important n'est pas le soi-disant "faire passer la patrie avant le parti", mais de faire passer la Mauritanie avant le diktat de la nébuleuse des Frères musulmans. Les Frères sont notoirement connus pour ... dire ce qu'ils ne feront pas et faire ce qu'ils n'expriment pas, en hypocrites assumés. Cette nébuleuse est l'antichambre de la radicalisation, de l'extrémisme et du terrorisme, comme le prouve sa catégorisation par plusieurs pays arabes et musulmans en "organisation terroriste". Les pires ennemis de la survie de ce pays sont dans l'ordre décroissant: Tawassoul(esprit superstitieux), Ira(allégeance à l'étranger) et Flam(exacerbation des particularismes ethniques).