26-01-2018 14:10 - Enlèvement du poète arabisant Abdallahi Ould Yali à Nouakchott

Enlèvement du poète arabisant Abdallahi Ould Yali à Nouakchott

Atlasinfo - Nous avons reçu l’alerte très sérieuse de l’enlèvement vérifiable, via le réseau Whatssap de M. Abdallahi Ould Yali, avait crée, il y’a peu de temps, un groupe Whatssap qu’il avait appelé (El-Haratine Moutahidoune).

L’état mauritanien procède au rapt et l’enlèvement de citoyens en violation totale des procédures judiciaires, ainsi, M. Abdallahi Ould Yali a été enlevé chez un ami qu’il est parti visité selon le témoignage par des hommes qui sont identifiés comme faisant partis des « renseignements généraux », dans un véhicule aux vitres teintées vers un lieu inconnu le 24 Janvier 2017, le numéro d’immatriculation du véhicule : 2040AA02.

Abdallahi Ould Yali est connu pour ses poèmes qui appellent à la libération des esclaves, la fin des discriminations, du racisme, de l’exclusion en Mauritanie.

Nous rappelons aux autorités Mauritaniennes que la constitution de la République Islamique de Mauritanie garantit à tous ses citoyens la liberté d’expression, de penser, d’association, de circuler, de militer dans un parti de leur choix, de se syndiquer librement etc…..

-Nous condamnons fermement cet enlèvement de Abdallahi Ould Yali qui est contraire aux lois et règles de la république ;

-Nous exigeons sa libération sans condition ;

-Nous mettons en garde les forces de l’ordre contre toute atteinte à son intégrité physique ou morale.

haratine.blogspot.fr



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 3316

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • lass77 (H) 27/01/2018 09:33 X

    On se fiche qu'il soit arabisant, il est poéte et citoyen Mauritanien. Oui, il faut qu'il retrouve les siens et une mise garde severe doit etre donnée qui consiste à faire attention à la vie physique de monsieur. On arrete pas qun citoyen de cette maniere dans une république dite islamique.