30-01-2018 20:45 - L'UFM condamne les décisions choquantes rendues par les ministères de l'éducation et de l'enseignement supérieur

L'UFM condamne les décisions choquantes rendues par les ministères de l'éducation et de l'enseignement supérieur

Union des Forces de la Majorité - Nous avons suivi dans l'Union des partis des forces de la majorité démocratique les décisions choquantes rendues par les ministères de l'enseignement supérieur et de l’éducation nationale, concernant l’organisation du concours de baccalauréat en fixant l'âge de candidature à 22 ans,

et en approuvant la moyenne de 05 comme étant une moyenne d’élimination et de privation de la candidature dans l'avenir à cet important et crucial diplôme national qui est obligatoire pour la rentrée aux établissements d'enseignement supérieur.

Nous avons également suivi l'ensemble des critères publiés par le Ministère de l'enseignement supérieur, qui réglemente la loi des bourses et des subventions des étudiants, et dont le ministère n'a pas tenu compte de la structure d'âge des étudiants, car ces critères vont éliminer plus de 54 pour cent d’étudiants universitaires, en particulier dans les facultés de droit et des lettres, ainsi que nos étudiants à l'étranger.

Compte tenu de tout cela, nous annonçons dans l'Union des partis des forces de la majorité démocratique notre condamnation et notre rejet de ces décisions comme étant incompatibles avec les directives du Président de la République, et nuisent à ce qui a été réalisé dans le domaine de l'éducation, ne servent pas le citoyen mauritanien et ne tient pas compte de ses intérêts.

Par conséquent, nous déclarons dans l'Union des partis des forces de la majorité démocratique, notre rejet total de ces décisions, et notre confrontation par tout moyen garanti par la loi aux telles décisions, car se sont des décisions qui vont faire des jeunes mauritaniens un carburant pour les organisations terroristes, et des sujettes à l'extrémisme et à la violence en raison de la perte d'espoir et du blocage des perspectives d'avenir devant eux.

Vive la Mauritanie qui garantie l'avenir de ses fils et qui les protège contre l'extrémisme, l'ignorance et le sous développement ...

Pour le comité de l’information à l'Union des partis des forces de la majorité démocratique.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1547

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • NDIEWO (H) 30/01/2018 21:54 X

    Mais,ils sont tombés sur la tête ou quoi? Ce n’est pas un concours de la fonction publique, même un retraité doit pouvoir se présenter au bac. J’hallucine! Ils n’ont rien d’autres à faire ces cretins?

  • doudou19 (H) 30/01/2018 21:14 X

    Une autre hypocrisie du système non éducatif national. De quel droit prive t-on des citoyens de concourir comme ils veulent jusqu'à leur réussite. L'UNESCO doit blâmer cette maudite institution qui n'a plus de respect.