31-01-2018 17:45 - Mauritanie : contradictions officielles autour du taux de chômage

Mauritanie : contradictions officielles autour du taux de chômage

Sahara Medias - Le premier ministre Yahya O. Hademine a déclaré lundi, devant le parlement que le taux de chômage en Mauritanie a été de 14,4% en 2014. Ce taux de chômage contredit d’autres annoncés par le gouvernement plus d’une fois à d’autres occasions.

La controverse autour du taux de chômage dans le pays avait commencé en 2014 quand le ministre des affaires économiques et du développement de l’époque, Sidi O. Tah avait dit que ce taux a baissé de 31% en 2008 à 10% en 2013.

Des chiffres qui ont été rejetés à l’époque car certains spécialistes jugent impossible que le taux de chômage baisse de façon drastique de 31% à 10% en 5 ans seulement alors que le taux de croissance avait stagné, pour la même époque à 4%.

La controverse est de nouveau revenue quand le premier ministre avait donné lundi de nouveaux chiffres fixant ce taux en 2008 à 18,8% au lieu de 31%.

Les nouveaux chiffres annoncés par le premier ministre révèlent une hausse de 4,4% du taux de chômage en une seule année, car il a déclaré que le taux de chômage en 2014 était de 14,4%, alors que le ministre des affaires économiques et de développement de l’époque avait dit que ce taux s’est arrêté à 10% en 2013.

Le directeur général de l’office national de la statistique Mohamed El Moctar O. Sidi, dans des déclarations faites au milieu de l’année 2013 avait dit que le taux de chômage en Mauritanie était descendu à 10,1%, un résultat du dernier recensement national sur l’emploi et le secteur informel.

Le gouvernement mauritanien s’est abstenu, ces dernières années, d’évoquer le taux de chômage de façon officielle.

Des rapports fournis par des institutions internationales évoquent un chômage généralisé au sein de la population mauritanienne.

Certains d’entre eux parlent même d’un taux de 30%.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1520

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Mauritweet (H) 01/02/2018 12:13 X

    Nous avons quitter notre pays, notre terre, nos proches et nos ames pour un avenir meilleur de notre pays. Et nous reviendront avec les bons alliés afin de redresser les chose et combattre l'abus de pouvoir et la corruption a grande echelle.