04-02-2018 18:45 - Nouakchott-Ouest : Le centre d’enrôlement des populations de Sebkha cambriolé

Nouakchott-Ouest : Le centre d’enrôlement des populations de Sebkha cambriolé

Tawary - Le centre d‘accueil des populations de Sebkha dans la wilaya de Nouakchott-Ouest a été cambriolé dans la nuit du vendredi à samedi par une bande de sept personnes, rapportent plusieurs sources concordantes.

Portes défoncées, d’autres saccagées, documents, archives fouillés et mobiliers de bureaux renversés avant d’être cassés et appareils endommagés, par les cambrioleurs qui semblent-ils cherchaient de l’argent, toujours selon les sources précitées.

Les trois agents de sécurité qui assuraient la sécurité de cet établissement public auraient été ligotés par les membres du gang qui ont abandonné sur place un arsenal composé d’arrache-clous, de démonte-pneus et d’un coupe-coupe, dit-on.

Informés les services de la police se sont rendus sur les lieux pour constater les faits et selon les premiers éléments de l’enquête l’affaire semble être floue, rapporte une source de presse.

Du coup, à quelle fin se vouait si les établissements publics gérés par l’État deviennent des cibles pour les bandes de cambrioleurs armés?

Alors quelques heures avant dans la même ville, trois boutiques de vente de mobiliers de maisons ont été cambriolées et le gardien ligoté puis poignardé dans le dos par les malfaiteurs.

Par R.Fall



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 2919

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • lass77 (H) 04/02/2018 21:32 X

    Bientot ce sont les domiciles des ministres, des banquiers,des gouverneurs , des députés , des généraux etc... qui feront la visite des cambrioleurs tant qu'on ne reflechit pas à la maniere de lutter contre la misere des Mauritaniens. Il faut une distribution des richesses aux mauritaniens, en disant cela ce n'est pas cautionner le vol , en Mauritanie c'est une question d'iniquité .

  • Autopsie (H) 04/02/2018 21:05 X

    Ce cambriolage est plus que douteux, comment 3 éléments de la sécurité du MSP peuvent être ligotés comme des bougres d’ânes sans raison, ils sont payés pour dormir et être ligotés, ils n’avaient aucune manière de s’en sortir et pourquoi ils sont 3.

  • leguignolm (H) 04/02/2018 19:45 X

    Il utilise ses gangs comme autres fois quand il utilisait ses islamistes. Des sacrifices pour s'emparer du pouvoir et il lui faut des autres sacrifices pour consolider son pouvoir. Aziz, le maître du jeu!