13-02-2018 14:10 - Fall Thierno, un géant de la pédagogie

Fall Thierno, un géant de la pédagogie

Mohamed Hanefi - Je me souviens encore, comme si c’était d’hier, de sa voix grave, mesuré et paternelle, quand il nous surprenait à escalader le mur séparant les deux lycées, national et technique.

- « C’est ainsi que vous allez mener la nation ? » disait-il. Il transmettait un message, qui n’avait besoin de nulle théorie pour se distiller dans les filles de l’esprit et les rouages de la pensée. Sa personne et sa personnalité, étaient modelées pour redresser, instruire et convaincre.

Nous saurons, plus tard, à un âge avancé, que cet homme humble et modeste ; ce géant de la pédagogie, cet architecte infatigable de la morale et du patriotisme, préparait un avenir sacré pour les générations d’un monde tiré du retard, qui fonçait naïvement vers des lendemains incertains, mouvementés et dangereux. Il y croyait, comme au jour de la résurrection.

Ses yeux toujours aux aguets, furetant dans le fonds des âmes encore puériles, ne voyaient ni le noir, ni le blanc, ni l’ethnie, ou la tribu ; mais la sacralité d’un Tout national, dont la partition ne pouvait être moins profane qu’un sacrilège. L’hôte léger et peu encombrant est parti.

Il a charrié beaucoup de valeurs dans son sillage, et n’a emporté de ce monde que très peu de choses.

Dans un ultime effort de la continuation d’une mission flasque et difficile et qui ne devait jamais se terminer, il entreprit de jeter les jalons de sa « Baraka », par la fondation de son école, qui ne pouvait porter moindre nom. L’homme était né pour la reforme, l’éducation et le redressement d’un monde, qui avait besoin de l’être.

On entendait très peu de lui. Il n’aimait ni l’ostentation, ni le trop de présence encombrante.

Si un secret lui était particulier, ce devait être certainement un commerce « restreinte-ment » hermétique, avec sa conscience, supervisée directement par Celui, pour qui n’est caché.

Sa descente de ce train national, aux wagons multidimensionnels, et changeants, ne peut être un départ, rien qu’une pause. Les hommes comme Fall Thiérno, ne meurent pas, ils se reposent.

Ils sont des témoins de l’autre côté de ceux qui ont compris et de ceux qui ont refusé de comprendre. La leçon a été pourtant claire, scintillante et limpide.

Ces hommes-là, ne se coupent pas « totalement » du monde, ils sont quelque part, émerveillés par les fruits de leurs semences.Ne se reprochant qu’à eux-mêmes, d’avoir été, peut-être impuissants quelque part, à parachever un important quelque chose. Repose en paix, Maitre. Nous prierons pour toi, le reste, restant de notre vie.

L’envoyé de Dieu (psl), a dit : « Quand le fils d’Adam meurt, il est coupé du monde, excepté de trois canaux : une charité continue, un fils croyant, qui prie pour son âme et un savoir qu’il aura diffusé pour la postérité. ». Vous avez allié les trois conditions.

Félicitations professeur.

Si les armes n’étaient interdites ici, je vous aurais ébranlé la terre par vingt et un coups de canon. Pas pour célébrer un départ, mais pour marquer une entrée, noble altruiste et digne, par des portes devenues de plus en plus inaccessibles. Vous êtes venu dans le bien, vous avez vécu par le bien et vous avez terminé le trajet distribuant sagesse, morale, et tolérance sans jamais porter préjudice à personne.

La mort n’est pas un échec. Ce n’est qu’une simple mission terminée. Il y-a ceux qui ne meurent jamais et ceux qui n’ont jamais existé.

Des hommes meurent pour vivre éternellement, et d’autres vivent pour se dissoudre dans l’oubli et l’indifférence. Tout le monde s’en va. Mais les tickets d’embarquement ne sont pas les mêmes. Et les classes aussi.

Vous avez été l’un de ces énormes chaines, dont l’ombrage frais, agréable circonspect et soucieux, a mené à plus ou moins bon port les faibles roseaux que nous étions. Dormez en paix, cher maitre. Dieu veille sur vos actes et parfait votre prochaine destination.

Puisse Dieu vous ressusciter avec les prophètes, les martyrs, les sages. Ceux qu’Il a choisis pour jouir de son éternel voisinage.

Inchallah.

Mohamed Hanefi. Koweït.



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Source : Mohamed Hanefi
Commentaires : 6
Lus : 2294

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (6)

  • siam2013 (F) 14/02/2018 00:44 X

    C'était un homme sage qui cherchait à convaincre par la discussion. Et quand il est allé à la retraite, les poches étaient loin d'être pleines...!

  • tajidine (H) 13/02/2018 18:38 X

    Merci Mr Hanefi, Quel bel hommage! il fût aussi Directeur du collège du Ksar en 1982, brillant mathématicien-pédagogue, OUI. Mais surtout un grand frère, un oncle à tous. Son père aussi fût enseignant. Je l'ai retrouvé en 1985 au Lycée National .... toujours le même, ce n'était pas seulement un mathématicien et un dirigeant hors pairs, c'était aussi le "correspondant" de tous, pas besoin d'appeler les parents d'élèves, il était le parent de tous. Allahouma Arhamhou we aghvir lehou. Merci Hanefi, vous avez décrit le Professeur, le Manager, le Parent. Quand j'ai appris, ce matin, le décès de Pr. Thierno, présenté "juste" comme ancien Président de la fédé-Rim, cela m'a fait trop mal ... Il n'aurait jamais voulu, de son vivant, être juste qualifié de Président d'association .... Moi, c'est mon professeur, mon directeur, mon oncle.... Je ne l'oublierais jamais. Que la terre lui soit légère, Ina lillahi we inna ileyhi rajioune.

  • Belle Plume (H) 13/02/2018 16:04 X

    Merci Hanefi d'avoir exprimé avec éloquence ce que ressentent de nombreux patriotes qui viennent un de leur élite. Paix à son âme !

  • borlotte (H) 13/02/2018 15:45 X

    je viens de voir sur cridem et la peine au cœur le décès de notre oncle père Fall Thierno éprouvant une immense douleur pour la perte de ce grand monsieur dont je me lasserai en étalant ses qualités ici juste dire que il a marqué son temps en bien tu vas nous manquer beaucoup tonton inari lahi wa ina ileyhi rajioune

  • NDIEWO (H) 13/02/2018 15:37 X

    Merci Mr HANEFI, un hommage sincère, objectif et digne que vous avez rendu à un homme digne, sincère et qui nous a appris aimer le savoir; et vous Hanefi, vous etes l'un de ses dignes fils qui comme lui, à votre maniere, vous nous transmettez des vertus et une certaine conduite à chaque fois qu'on vous lit. Qu'allah accueille Mr FALL dans son paradis. Qu'allah vous garde tres longtemps Mr Hanefi

  • Gorkovitch (H) 13/02/2018 15:12 X

    Rien à ajouter Hanefi! Tout est dit dans cet hommage émouvant! Donc je réitère mon commentaire précédent dans un autre texte! INNAA LILAAHI WA INNAA ILEYHI RAAJIOUNE! L'Éducation dans tous les Sens vient de s'effondrer en Mauritanie! Éducateur à tous les niveaux et je partage le commentaire de @ELVALLI (H)@ car tel était Fall Thierno =(Maître) au Collège de Rosso, au Collège du Ksar et au Lycée Nationale! Et la Baraka est tombée dans ses établissements scolaires qu'il a dirigés et fondés! QU'ALLAH SWT L'ACCUEILLE DANS SON PARADIS CÉLESTE! FATIHA + 11 IKHLASS! AMINE!