14-02-2018 21:30 - Nouakchott : Des dizaines de magasins cadenassés pour taxes non payées

Nouakchott : Des dizaines de magasins cadenassés pour taxes non payées

Le Reflet - A Nouakchott, plusieurs dizaines de commerces de kits électroniques n’ont pas ouvert leurs portes, ce mardi 13 février 2018, constate LeReflet.NET. Ils n’ont pas payé leurs taxes. Les boutiques qui se trouvent sur le côté gauche de l’axe « Orabank – Direction Mattel », sont les plus touchées.

Mais aux alentours de midi, certains avaient commencé à reprendre service, sous l’œil bienveillant de deux agents de la mairie. Il est midi et aucun brouhaha dans ce côté du marché des téléphones et autres outils numériques. Et pour cause, bon nombre des commerçants sont au chômage technique.

Pour quelques heures au moins. En effet, il est leur ai reproché d’avoir manqué à l’obligation de payer des taxes à la mairie. Du coup, après la fin de l’ultimatum explique un commerçant, des agents ont été envoyés pour fermer les boutiques. « Ils étaient minus de cadenas et clefs » explique un vendeur.

Ces mesures des municipalités sont de plus en plus fréquentes. Depuis toujours, un certains laxisme est observé quant au recouvrement des impôts. Mais avec les nouveaux crédits accordés par le FMI à la Mauritanie, les autorités seront obligées de redoubler d’efforts pour que tout le monde paie ses taxes, les entreprises en premier !



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2032

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Ibadou (H) 14/02/2018 22:01 X

    c'est le moins qu'on peut demander à un état qui aspire rester fort, c'est à dire qu'il faut mettre en oeuvre les moyens de sa force !