19-02-2018 09:12 - Communiqué de presse ● Répression aveugle sur des militants anti-esclavahistes [PhotoReportage]

Communiqué de presse ● Répression aveugle sur des militants anti-esclavahistes [PhotoReportage]

IRA-Mauritanie - Dans le cadre de ses activités pacifiques, citoyennes et constitutionnelles, IRA – Mauritanie a organisé une marche dans la région de Nouakchott Nord à Dar-Naim ce dimanche 18 février 2018 pour dénoncer la hausse insupportable des prix des denrées nécessaires, la dévaluation de fait de la monnaie et l'inaction des autorités face à la vague de sécheresse qui frappe le monde rural.

La marche organisée par les jeunes, les femmes et autres militants d'IRA a été réprimée par une violence inqualifiable par le pouvoir de Mohamed ould Abdelaziz. Une vingtaine d'activistes du mouvement Abolitionniste et droits humains, ont été arrêtés et conduits vers des lieux inconnus, par la police politique.

Plusieurs militants et militantes « iraouis » ont été blessés à cause du violent tabassage des unités de la police et du déluge de bombes à gaz lacrymogène. IRA – Mauritanie n'acceptera jamais de renoncer au droit imparti à tous les citoyens ou toutes associations, de s'associer, de s'exprimer ou de manifester pacifiquement et conformément à la quiétude générale et individuelle.

IRA – Mauritanie réitère le droit et le devoir des pouvoirs publics de s'opposer par la procédure légale à toute entreprise violente où hors-la-loi mais souligne la responsabilité de ces mêmes pouvoirs publics quant à assurer la sécurisation sans entraves pour toutes les manifestations et activités pacifiques.

IRA – Mauritanie appelle les mauritaniennes et mauritaniens à se tenir debout comme une seule personne contre la confiscation avancée des conquêtes démocratiques par le pouvoir dictatorial de Mohamed ould Abdelaziz. IRA – Mauritanie appelle au témoignage de la classe civile et politique mauritanienne ainsi qu'à celui des observateurs et missions diplomatiques accréditées à Nouakchott.

IRA – Mauritanie exige la découverte des lieux de détention de ces 20 militants et leur libération immédiate et sans condition.

La commission chargée des recherches des détenus à l’occasion de la marche de Dar Naim qui a pour objectif de dénoncer la hausse insupportable des prix des denrées nécessaires, la dévaluation de fait de la monnaie et l'inaction des autorités face à la vague de sécheresse qui frappe le monde rural, a découvert certains dans les lieux suivants :

-Commissariat de Toyjounine 2

1-Elkory Hemett bureau de Teyaret

2-Lehbib Moctar bureau de Riyadh

-Commissariat de Dar Naim 2

1-Abdallahi Hindy membre du bureau exécutif

2-Zeyni Sidi bureau de Zouérate

-Commissariat de Dar Naim 1

1- Sabar Houssein

2-Bah Ahmed Ahmed bureau Arafat

-Commissariat de Dar Naim 3

1-Elhaj Elid coordonnateur général

2-Samba Sidi bureau IRA Mauritel

-Commissariat de Teyaret 2

1-Abdallahi Homody bureau de Arafat

2- Mohamed Homody bureau IRA Mauritel

-Commissariat de Teyaret 3

1-Sidi Mohamed Mohamed Salem bureau de Dar Naim

2-Sidi Ali Nabgha bureau Arafat

3-Abdallahi Sidi bureau de Teyaret

Nouakchott, le 18/02/2018

La Commission de communication

------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : IRA Mauritanie
Commentaires : 5
Lus : 2214

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • Le coq (H) 19/02/2018 19:10 X

    Donc,tout est permis!Cocorico!!!!laissez-moi voler sans ailes...ET les gardes fous...Alors jouons sans arbitre

  • kangourou (H) 19/02/2018 15:44 X

    Mr " LE COQ" sort de ta basse cour et sache qu'un citoyen reconnu ou pas dans une démocratie a le droit de manifester du moment qu'il le fait pacifiquement. Les militants Iraouis sont mauritaniens et donc peuvent exercer légitimement ce droit ne vous en déplaise. Le combat qu'ils mènent bénéficie tôt ou tard à tous les mauritaniens y compris vous planquez tranquillement chez vous.

  • leguignolm (H) 19/02/2018 12:50 X

    Et bain! Mr Le coq (H)si l'on refuge illégalement de reconnaitre une organisation.Tu ne vois pas qu'il est tout à fait normal!

  • Le coq (H) 19/02/2018 11:26 X

    Comment une organisation illégale,organise une marche illégale et parle de la légalité de manif ?

  • Kolaado (H) 19/02/2018 10:13 X

    Attention à la frustration des Haratines