19-02-2018 18:30 - L’Afreximbank explore les opportunités d’investissement en Mauritanie

L’Afreximbank explore les opportunités d’investissement en Mauritanie

AMI - Sur initiative de la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), une délégation de la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) entame une visite de deux jours à Nouakchott.

Objectif : explorer les opportunités sur le marché économique mauritanien et rechercher un cadre de coopération bilatérale entre elle et la Banque Centrale de Mauritanie (BCM). La délégation est conduite par le Président de l’Afreximbank, Dr. Benedict Okey Oramah. Elle est composée de plusieurs hauts responsables de l’institution financière panafricaine, ainsi que des hommes d’affaires et acteurs du secteur privé africain.

La délégation a tenu, lundi matin, au siège de la Banque Centrale de Mauritanie, une réunion avec le Gouverneur de la BCM, M. Abdelaziz Ould Dahi et ses principaux collaborateurs.

La délégation a aussi effectué une visite au Centre du Pilotage Stratégique (CPS) de la BCM ainsi qu’au Cash Center en cours d’installation auprès de la Caisse. Au CPS, le Président de la délégation a signé dans le Livre d’Or de la BCM.

Dans les heures suivantes, la BCM abritera une réunion comprenant la BCM, l’Afreximbank et plusieurs hauts responsables gouvernementaux, dont les Ministres, de l’Economie et des Finances ; de la Pêche et de l’Economie Maritime ; du Pétrole, de l’Energie et des Mines, ainsi que le Directeur Administrateur Général de la SNIM et le Président de la Zone Franche de Nouadhibou. Cette réunion permettra d’identifier les opportunités à saisir par l’Afreximbank sur le marché économique mauritanien.

La délégation tiendra des réunions similaires avec l’Association Professionnelle des Banques de Mauritanie (APBM) et avec le secteur économique privé, notamment le Patronat et le Président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de la Mauritanie.

L’Afreximbank
est une institution financière d’import et d’export, créée par des gouvernements africains, des institutions africaines, des investisseurs privés, ainsi que des institutions financières et des investisseurs privés non africains.

Ses missions sont le financement, la promotion et le développement des échanges commerciaux entre les pays d’Afrique et les autres régions du monde.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1388

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)