20-02-2018 15:00 - Arafat : Des blessés graves dans les rangs des abolitionnistes

Arafat : Des blessés graves dans les rangs des abolitionnistes

Le Calame - A Arafat, les forces de l’ordre n’ont pas fait dans la dentelle. Elles ont usé de grenades lacrymogènes et de matraques pour disperser ce mardi (20 février) la troisième marche consécutive organisée par IRA en guise de protestation contre la dégradation des conditions de vie des populations consécutives à une flambée sans précédent des prix des denrées de base.

De nombreux blessés ont été enregistrés dans les rangs des militants abolitionnistes.Ainsi, Moulaye Ould Messaoud, Zoubeïr Ould M’Bareck, Sabar Ould Hussein, Chico Bass, Ahmed Traoré et Tagi Ould Deddar ont été acheminés d’urgence vers l’hôpital de l’amitié pour bénéficier de soins.

Les forces de l’ordre qui font preuve de violence inouïe pourchassent les militants et procèdent aussi à des interpellations. Entamée au poteau 11,vers midi, cette marche devait rallier la préfecture d'Arafat.

Le ton de la protestation a été donné, dimanche à Dar Naïm, lors d’ une marche similaire d'IRA. Les unités de la police avaient violemment réprimé les protestataires et vingt membres de l'organisation abolitionniste avaient été arrêtés et gardés dans différentes commissariats de police de la ville de Nouakchott.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1925

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 20/02/2018 22:09 X

    @ habouss (H), Si je te dis que tu es le produit d'un croisement entre un bourricot et un perroquet, je pourrais toujours arguer plus tard que ça n'a rien de blessant, C'est peut-être insultant pour le bourricot et le perroquet ! OK. Bon, je crois qu'on a bien compris les positions des uns et des autres . VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • habouss (H) 20/02/2018 21:08 X

    @ASSOCIATION MAIN PROPRE, perroquet !

  • habouss (H) 20/02/2018 21:07 X

    Il règne un climat on ne peu tendu à NKTT, d'un côté les voleurs, braqueurs, violeurs, de l'autre le BOP (brigade d'ordre publique) qui assènent tous les lieux publique de NKTT et l'IRA qui semble être en ébullition.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 20/02/2018 19:07 X

    Le journal le calame cherche-il à déstabiliser la Mauritanie en distillant des informations infondées pour noircir l’image de notre pays? Depuis quelques mois, ce journal colporte des informations totalement infondées. On est en droit de nous interroger sur l’identité des commanditaires de ces campagnes d’intox et sur leurs desseins secrets. VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE