22-02-2018 20:00 - Mauritanie - Economie : La dette publique, élevée (Rapport Banque Mondiale)

Mauritanie - Economie : La dette publique, élevée (Rapport Banque Mondiale)

Alakhbar - La dette publique reste élevé à cause du recours actif à l’emprunt extérieur pour les investissements publics et de la dépréciation nominale de la monnaie, indique le Rapport de la Banque Mondiale sur la situation économique en Mauritanie, publié mercredi 21 février.

Le stock de la dette publique a rapidement augmenté en 2013 - 2016, atteignant 99.1% du PIB en 2016. L’impact des emprunts extérieurs pour financer l’investissement public dans les infrastructures et couvrir le déficit de la balance des paiements a été aggravé par la dépréciation de l’Ouguiya et la contraction du PIB nominal durant le choc des termes de l’échange.

De plus, comme 96% de cette dette est en devise étrangère, la vulnérabilité de son encours aux risques de change demeure très élevée.

Le rapport note « néanmoins, avec un excèdent budgétaire primaire enregistré pour une deuxième année consécutive, la dette publique devrait diminuer de 5.5 points en fin de 2017 et atteindre 93.6% du PIB ».

Le document précise aussi: « Comme la majeure partie de la dette est à des conditions concessionnelles, les obligations au titre du service de la dette restent gérables à environ 4.3% des recettes publiques. »





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1633

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)