24-02-2018 14:51 - Mkfoula Mint Brahim: Nous étions des pillards et des « ermites », la France a fait de nous un état de droit.

Mkfoula Mint Brahim: Nous étions des pillards et des « ermites  », la France a fait de nous un état de droit.

Adrar-Info - L’activiste Mekfoula Mint Brahim, militante des droits de l’homme, a déclaré que la France était celle qui a fait de nous un état de droit après que nous étions des pillards et des misantropes.

Certains d’entre nous pillaient les autres et s’accaparaient leurs richesses sous prétexte de justificatifs fallacieux. Dans un post publié sur les réseaux sociaux, elle a remercié la France, en disant que son apport positif pour nous est incommensurable.

Voici le texte du message écrit par Mint Brahim:

« La France coloniale a fait de nous un Etat doté de lois bien connues, qui protègent les populations et leurs biens, après que nous étions de grands pillards et des ermites qui justifiaient le comportement des voleurs, et se partageaient leurs butins.

Aujourd’hui, la France combat également les terroristes issus de notre région et de notre religion, qui font des ravages sur la terre, tuant et brûlant dans le nord du Mali.

Tout au long de l’histoire, la France a toujours été de notre coté, même pendant la guerre du Sahara.

Le Royaume du Maroc a été contraint de quitter nos terres après avoir vécu les vissitudes de l’expansion.

Merci la France. Ce que nous avons trouvé en toi nous ne l’avons pas obtenu auprés de nos frères …( شكرا فرنسا ذل رينا فيك ماريناه ف اخوتنا ) »

Source : http://mourassiloun.com/node/3235

Traduit par Adrar.Info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 14
Lus : 2607

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (14)

  • Le politicien (H) 25/02/2018 09:37 X

    Les motivations initiales et les agissements sur le terrain de la colonisation en Afrique, en général, et en Mauritanie, en particulier, ont été suffisamment mis à jour par les spécialistes de l'histoire, qu'il n'y a plus de doute possible sur les premières ni sur les seconds. Faire, aujourd'hui, l'apologie du colonialisme relève au mieux de la provocation gratuite ou du mépris de l'histoire et des faits, au pire. Le colonialisme a, dès sa pénétration en Mauritanie, été combattu comme une excroissance des fameuses Croisades; il a pu profiter des divisions "normales" au sein de la société mauritanienne de l'époque, pour asseoir son emprise sur le pays, chose qu'il a échoué à accomplir totalement, en raison des résistances armée et culturelle. Si l'on met en balance les avantages matériels, politiques et moraux soutirés par les colons en Mauritanie, d'une part, et les apports laissés par ces derniers en terme d'organisation publique, en Mauritanie, d'autre part, on peut dire trivialement "qu'il n'y a pas photo", car les colons opéraient "calculette à la main", et dès que l'opération a semblé moins lucrative, ils ont vite plié bagages. Quant à la dichotomie "guerrier-ermite", elle est à la base de l'histoire humaine, moderne comprise; la spéculation sauvage sur les places boursières et le dur labeur des producteurs de richesses culturelles et économiques réelles, constitue une nouvelle forme de la dichotomie "guerrier-ermite", "fuel", encore une fois, de l'Histoire. Les approximations grossières, les raccourcis commodes et les poussées d'adrénaline, tels des assertions éphémères et erronées, n'ont jamais tenu longtemps la route, devant le rouleau compresseur de la complexité de la vérité historique et de la réalité incontournable. Ceci dit, l'un des points forts du bilan du président Aziz est d'avoir garanti aux Mauritaniens les libertés fondamentales dont celle d'expression, alors profitez-en!, sans oublier cependant que la liberté sans "le garrot" autonome de la responsabilité, peut vite se transformer en une anarchie destructrice de ... libertés.

  • pyranha (H) 25/02/2018 08:55 X

    J'aurais été Président de la république,cette dame serait décorée de tous les honneurs.J'avais d'ailleurs fait le maximum pendant qu'elle officiait au CNO pour la rencontrer sans sucés. Les HOMMES sans culottes et les femmes en cagoules devraient s'inspirer de cette sainte dame pour suivre le chemin du paradis qu'elle leur a tracé.

  • MAROU2015 (H) 25/02/2018 08:36 X

    La colonisation c est comme les coups d État. Il y en a qui sont bonnes et il y en a qui sont mauvaises. La notre était excellente.

  • MAROU2015 (H) 25/02/2018 08:28 X

    Elle a bien raison cette femme. C est la France aussi qui nous a donné le nom de MAURITANIE et c est nos frères ARABES qui ne voulaient même pas de notre existence. Sans la France nous serions aujourd'hui des marocains ou dès Sahraoui.

  • Selmedine (H) 24/02/2018 22:29 X

    Les pillards sont des personnes analphabètes qui terrorisaient les personnes pour leur enlever du butin .Un groupe de ces maraudeurs et larcins ont été recruté par l'armée coloniale pour lui faire office de goumiers et de gardes de sécurité.Alors que un pan est non des moindre est resté réfractaire à la colonisation française et à sa politique d'assimilation

  • Bertrand (H) 24/02/2018 19:29 X

    Il a toujours existe dans tous les peuples des vendus et des traîtres. Mekfouka doit savoir avec certitude qu'elle appartenait à la catégorie des pillards comme elle le soutiens très peu honorablement. Elle glorifie la colonisation au moment ou les colons reconnaissent chaque jour avoir commis des génocides et avoir avili et oerverti et prostitué des populations entière.

  • ASSOCIATION MAIN PROPRE (H) 24/02/2018 17:54 X

    Mekfoula Mint Brahim, nous vous signalons que le manque de précision de votre texte permet de nombreuses interprétations. Pour plus de clarté et de précision, nous avons quelques questions à vous poser. Qui sont les pillards ? Qui sont les ermites ? Aujourd’hui qui sont les descendants des pillards ? Aujourd’hui qui sont les descendants des ermites ? Que vous soyez en train d'écrire un article ou des sms ,pour parvenir à donner vie à vos textes, vous devriez faire preuve de clarté et de précision VIVE AZIZ ET VIVE LA NOUVELLE MAURITANIE

  • Kolaado (H) 24/02/2018 17:45 X

    (***) faudra remercier éternellement la France votre mère patrie

  • leguignolm (H) 24/02/2018 17:03 X

    Mais cette femme là, qu'est ce qu'elle raconte, elle est sur quelle planète. "Nous étions des pillards et des « ermites », alors madame il faut reconnaitre le pays n'a jamais connu aussi un si grand saccage qu'à ce temps là. Je croie bien si tu étais dans le bain, on aura comme titre que "Malgré que avec toute la volonté des autorités françaises pour rendre notre pays un état de droit, on reste toujours des budgétivores"

  • sraghaa (H) 24/02/2018 16:26 X

    decidement,nos "militants des droits de l'homme " cherchent toujours à plaire à l'étranger dans le but d'être récompense .C'est dans ce cadre que cette dame opère :elle a commencé par prôner l’athéisme et elle termine par glorifier les colons qui ont pillé notre pays en volant son fer(MIFARMA...),son or,son poisson ,sa gomme ,bref toute ses ressources économiques .Quelle honte à notre "société civile" qui trahit son pays sans cesse .Cette sortie médiatique de cette arriviste est une insulte pour tous résistants qui ont versé leurs sang pour ce pays .Quelle honte pour cette vieille calebasse

  • mdmdlemine (H) 24/02/2018 16:20 X

    Il y a beaucoup de vérité dans ce tweet, mais les fanatiques comprendront-ils enfin, où instrumentaliseront cette réalité pour en vouloir encore à notre intellectuelle "afffranchie"

  • bigmath (H) 24/02/2018 15:45 X

    C est la stricte verite une verite que beaucoup n aimeraient pas entendre. Merci Mme.Allah yahivdhik.

  • medabdul (H) 24/02/2018 15:27 X

    FORMIDABLE;celle la au moins elle n'est pas ingrate contrairement a l’arabité bâtarde QUI SE GARGARISE DANS CE PAYS,pays de pouilleux,de razzias,de fornication,de degueus que cette France a civilise.

  • Askatasuna (F) 24/02/2018 15:21 X

    HOOH! BOOYS! Ma sœurs ces pillards et ermites dont tu parles n'ont fait que changer de tenues et la France est toujours de leur côté pour leur politique macabre envers la Majorité! HOOH! BOOYS!