02-03-2018 18:30 - Nouakchott : un scandale financier secoue le centre Hospitalier des Spécialités

Nouakchott : un scandale financier secoue le centre Hospitalier des Spécialités

Les Mauritanies - La disparition d’une somme colossale de 7 millions d’ouguiyas au sein du Centre Hospitalier des Spécialités de Nouakchott, pollue l’atmosphère de cet établissement plus connu sous le nom de l’hôpital Dia.

En effet, une caissière de l’hôpital répondant au nom de Aichetou Mint Chevii Ould Elmahboubi soupçonnée d’avoir commis le vol de cette somme, nie toute implication et demande l’ouverture d’une enquête pour situer les responsables. Selon le site Al Akhbar.

Après son licenciement, Aichetou se confie à Al Akhbar : « l’affaire remonte au 14 décembre dernier. Le chef service de la comptabilité qui revenait d’un repos de convalescence me demande de lui remettre des factures et le montant en question.

Mais, suite à une panne technique, il me demande de garder l’argent que je dépose dans un coffre. Et j’ai gardé la clef. Mais à ma grande surprise je reçois le lendemain un appel téléphonique d’un collègue qui m’informe du vol de l’argent».

A souligner que cette bamboula continue de résonner dans toutes les institutions mauritaniennes particulièrement celles du public où la sanction de détournement ne s’applique que sur certains.

Diary N’diaye Bâ



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2932

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • lass77 (H) 02/03/2018 21:21 X

    Ils ne pensent pas mourir et qu'ils rendront compte au jugement dernier. Un message pour les voleurs de la république , les voleurs des biens de tous, la mort viendra un jour et ce n'est que regret.