07-03-2018 07:30 - La pharmacie Sy cambriolée : Les voleurs emportent 2 000.000 d’ouguiyas, des documents et des téléphones portables

La pharmacie Sy cambriolée : Les voleurs emportent 2 000.000 d’ouguiyas, des documents et des téléphones portables

Journal Tahalil - La pharmacie du Dr Oumar Sy,  plus connue sous le pseudonyme « Pharmacie Sy » située sur la route de l’ancien centre SOMELEC de Sebkha, près des jardins maraichers, a été visitée par des voleurs dans la nuit du lundi 05 au mardi 06 mars 2018.

Deux millions d’ouguiyas (ancienne monnaie), deux téléphones portables, des documents et du matériel ont été emportés par ces visiteurs indésirables. Amer constat chez la pharmacie du Dr Sy Oumar propriétaire de cette pharmacie qui porte son nom. Les voleurs qui sont passés par la fenêtre du bureau principal du Dr Sy, ont pris tout le temps nécessaire pour cisailler les grilles de la fenêtre pour se frayer un passage vers l’intérieur de la pharmacie.

Que du gribouillage, du bazar à l’intérieur de l’échoppe sanitaire. Si aucune boîte de médicament n’a été emmenée, les 2 millions qui se trouvaient dans la caisse ont aiguisé l’appétit des indésirables visiteurs qui ont également emporté deux téléphones Smartphones haut de gamme.

Des documents et d’autre matériel ont intéressé également les voleurs qui ont tenté d’ouvrir le coffre-fort de la pharmacie, sans succès. Ils ont tout de même cisaillé le poignet du coffre avant de s’adonner à un exercice de sabotage à l’intérieur de la pharmacie.

Les voleurs ont tenté aussi d’enlever l’écran plat de la télévision sans y parvenir mais celle-ci a subi visiblement les tortures des cambrioleurs qui l’en voulaient véritablement.

Devant l’entrée de la pharmacie, aucun dégât. La porte était normale. Le seul hic, c’est que les cambrioleurs sont passés par derrière, à travers les maisons inhabitées qui entourent la «pharmacie Sy». C’est cette astuce que ces voleurs qui, aussi vraisemblablement que cela puisse paraître, connaissent bien les lieux qu’ils ont visité dans cette nuit.

Quid du gardien?

Le seul pauvre gardien qui devrait être alerté par le bruit des cambrioleurs, serait malheureusement loin des lieux en ce moment. Parce que n’opérant pas seulement au lieu de la pharmacie. Lui aussi, n’a fait que constater les dégâts, le lendemain du forfait des voleurs. Pourtant, cette route est tellement usitée par des gens qu’on ne pouvait imaginer un tel acte.

Même le Dr Sy lui-même n’a pas été attentionnée par un probable forfait du genre qui pourrait arriver à sa pharmacie. C’est d’ailleurs pourquoi, aucune caméra de surveillance n’a été installée au sein de la pharmacie.

Sécurité publique …

La police alertée, est venue faire son constat habituel et a promis d’ouvrir une enquête pour tenter de mettre la main sur les prétendus cambrioleurs qui ont eu le culot d’emporter ce butin.

Toutefois, il faut souligner que cette même police qui patrouille nuitamment dans cette zone, ne pourrait identifier ou être attirée par une tentative du genre. L’on connaît d’ailleurs bien ses lieux de prédilection dans cette moughataa de Sebkha.

Un espoir de retrouver les voleurs serait certain si la police avait pris les empreintes. Certes, seule une police scientifique aurait pensé à ce genre d’actions. Pour l’heure, le Dr Sy et son personnel se trouvent dans une situation de résignation devant ce fait accompli.

Acte de abotage ou simple recherche de butin?

Si certains pensent à un acte de sabotage de l’entreprise sociale du Dr Sy qui a érigé juste à côte un imposant bâtiment qui va abriter la pharmacie et tout le cabinet médical, d’autres considèrent qu’il s’agit tout simplement de jeunes désœuvrés à la recherche du butin.

Car, personne, ne peut stopper l’entreprise du Dr Sy qui fait du social au profit des populations démunies notamment de la banlieue de Sebkha. Comme disait le dikton, «on ne peut pas arrêter la mer avec ses propres bras ». Seul le destin!

I.Badiane




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 3
Lus : 3051

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (3)

  • Aboulamine (H) 08/03/2018 10:22 X

    Je commencerais par là où vous avez conclu " Acte de sabotage ou simple recherche de butin?" "Si certains pensent à un acte de sabotage.....d’autres considèrent qu’il s’agit tout simplement de jeunes désœuvrés à la recherche du butin." Moi je pense plutôt à un acte de sabotage de la part de jaloux dans le domaine pharmaceutique. En effet, tous ceux qui ont suivi l'évolution de ce Dr Pharmacien sorti de l'UCAD , bon musulman, très compétent, très humain, flegmatique et très disponible et le blocage qui lui a été fait plus de 5 ans pour obtenir le récépissé pour sa propre Pharmacie blocage porté à son paroxysme allant jusqu'à l’arrêter et le mettre en garde à vue pour le dissuader dans la procédure qu'il a adopté de créer sa propre pharmacie et se libérer de son ex employeur, une autre pharmacie qui jouxte le marché de Sébkha, et qui n'est plus achalandée depuis le départ de DR Sy, comprendra aisément qu'il ya aiguille sous roche.

  • leguignolm (H) 07/03/2018 18:05 X

    L'argent et les téléphones peuvent se volatiliser mais quant aux documents "humm" çà sent du sabotage!

  • trump trompe (H) 07/03/2018 12:21 X

    Article bien rédigé et plus compréhensible par rapport à la première publication. Ce malheureux cas de Dr.Sy nous touche jusqu'à la moelle épinière tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays. Ce qui est certain il y a du louche dans ce vol entendons par là ( le gardien et surtout les hommes en tenue) et je donnerai ma langue au chat. Aussi par solidarité à ce Dr. Sy la contribution de tout un chacun est salutaire. Que Cridem publie no compte bancaire.