14-03-2018 08:30 - Nouakchott /Pénurie de gaz butane, le calvaire des ménages

Nouakchott /Pénurie de gaz butane, le calvaire des ménages

Tawary - Le gaz domestique est devenu une denrée rare dans plusieurs quartiers de Nouakchott depuis quelques jours. Chaque jour, les ménages font le tour des différentes communes à la recherche de gaz domestique.

On croyait qu'en début de semaine, le problème allait connaître une solution. Mais, ce lundi 12 mars, les habitants d'Arafat ont encore parcouru des kilomètres pour se procurer du butane.

"Cela fait quelques semaines que le gaz n'est pas livré régulièrement. Nous ne comprenons pas ce qui se passe réellement", déplore un gérant d'un dépôt de gaz situé à coté de la Station Petro dis située sur la route qui mène vers la zone administrative de Riyad.

Sur place, il n'avait que 35 bouteilles de gaz de 6 Kilogrammes pour les clients de sa zone. Selon lui, la pénurie constituée provient des difficultés de fonctionnement de l'usine. "L'une peut arrêter de travailler pendant des jours à cause d'un manque de gaz. Ceci entraîne un manque au niveau de la distribution", explique-t-il.

Alors que sur le terrain rien n’est encore perceptible puisque la bouteille de gaz était toujours introuvable, hier, dimanche, dans plusieurs coins de Nouakchott, rapporte une source.

«J’habite Riad, je cherche du gaz partout depuis une semaine en vain. Je suis allé à tous les dépôts et il n’y a aucune trace de bonbonnes de gaz pleines!», témoigne un père de famille habitant Tarhil 17.

Le gaz domestique qui est en effet très sollicité en lieu et place du charbon de bois va manquer cruellement. Raison : selon une source au sein de la Somagaz, qui assure les 100% de la distribution de gaz domestique en Mauritanie, les réserves se sont épuisées depuis quelques jours et c’est la cause de cette pénurie qui risque d’être difficile pour les ménages.

Pour cette raison, les bouteilles de gaz existantes sont vendues à 100N-UM, 200N-UM et 400N-UM, a constaté notre reporter dans tous les points de vente qu’il a visités.

Le directeur commercial de la SOMAGAZ, Mr Abderrahmane Ould Hamady, a déclaré que le bateau transportant du gaz n’a pas pu arriver au bon port à cause de la faible visibilité et de la violence des vagues. Cela fait quelques semaines que le bateau transportant le gaz est en rade, a-t-il expliqué. Selon Ould Hamady, pour parer à cette difficulté, le gouvernement a envoyé des citernes au Sénégal voisin pour se procurer en gaz.

Les camions citernes sont venus dans la nuit du lundi à Nouakchott et les opérations ont commencé pour alimenter les bonbonnes à gaz qui seront sur le marché dans les prochaines heures, a-t-il affirmé.

Comme d’habitude, il y a des revendeurs qui profitent de ces circonstances pour augmenter les prix, dit-il. Mais, la société à des correspondants et des distributeurs qui vont approvisionner le marché sous peu, note ce responsable. Du coup, il n’y pas de graves pénuries, conclut-il.

Par A.S



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1606

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)