18-03-2018 22:15 - Bakaw/Boghé : Caravane Médicale organisée par l’ONG "ADRI " en partenariat avec "ADRA" [PhotoReportage]

Bakaw/Boghé :  Caravane Médicale organisée par l’ONG

Journal Terroir - Du dimanche 11 au Lundi 12 Mars 2018, l’association "Action pour le Développement Rural Intégré" (ADRI) en partenariat avec l’ONG "Adventis Developement and Relief Agency" (ADRA) Mauritania ont organisé une caravane médicale au profit des populations du village de Bakaw, situé à 1 kilomètre de Boghé.

Très tôt, les patients venus nombreux de ce village et d’autres localités de la commune ont pris d’assaut le poste de santé pour bénéficier des prestations médicales offertes par l’équipe médicale de l’ONG ADRA.

L’objectif visé globalement à travers cette caravane est d’améliorer l’état de santé des populations consultées à travers une mobilisation de la population pour les consultations gratuites, le dépistage du diabète, l´hypertension artérielle, ainsi que l’information, l’éducation et la communication pour un changement de comportement ; le dépistage systématique de la malnutrition au profit des enfants de 6 à 59 mois, le déparasitage communautaire au profit des enfants de 9 à 14 ans et enfin la distribution gratuite de médicaments pour certaines personnes souffrant de maladies cardiovasculaires.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée en présence du chef du village de Bakaw M. Adama Amadou BA, du président de l’ONG ADRI, de Boye Amadou Moussa, responsable logistique et de plusieurs notabilités de la localité. Les consultations ont débuté aussitôt après le lancement de cette caravane médicale avec une équipe d’ADRA composée de trois médecins ; le Dr ANDRES SAENZ, (directeur pays de l’ONG ADRA), du Dr BONI et de madame Selma assistés du côté Mauritanien par madame Diallo, née Houlèye Niang, agent de santé communautaire et chef du poste de santé de Bakaw.

Le chef du village, Adama Amadou BA a souhaité la bienvenue à la mission, en remerciant aussi les responsables et les équipes des deux organisations (ADRA et ADRI) qui de commun accord ont organisé cette caravane de santé mobile. Il a demandé aux patients venus de profiter de cette clinique mobile qui est une opportunité de proximité. Il a entre autre, encouragé la population à collaborer pour un diagnostic réel des maladies des patients présents pour se faire consulter et de réserver un traitement décent aux autres patients qui souffrent le plus.

Le chef de village a aussi insisté sur le respect, l´ordre et la discipline pour que les médecins puissent travailler dans l´harmonie et la sérénité. Un message bien assimilé par les membres de l´association des jeunes du village de Bakaw qui avaient la responsabilité de la gestion, de l´organisation et de la surveillance des journées de la clinique mobile santé communautaire.

Quant au président de l´ONG-ADRI, M. LOM a prononcé une courte allocution, mettant l´accent sur les objectifs et les motivations de cette clinique mobile de santé. Il a exhorté toute la population à participer pour tirer bénéficie du paquet de services de soins prévus à cet effet.

Le Directeur pays ADRA, M. Adrens a remercié les autorités locales en l´occurrence, le Hakem de la Moughataa, le Maire de Boghé et le chef de village par leur ouverture d´esprit, leur participation et leur franche collaboration. Il a aussi encouragé l´ONG-ADRI en particulier son équipe pour la tenue, l´organisation et la gestion de cette activité. En conclusion, il a remercié les populations de Bakaw de leur accueil et conclu en affirmant « ensemble, on peut faire la différence ».

Place aux consultations d’adultes, de personnes âgées et d’enfants. L’équipe médicale est assistée par les jeunes garçons et filles de l’association des jeunes de Bakaw qui ont déployé toutes leurs énergies du début jusqu’à la fin de la caravane de santé mobile. Vérification de la tension des patients, prises de sang, déparasitages des enfants et plus impressionnant, c’est l’alignement de nombreuses assiettes remplies d’eau mélangée à un produit pharmaceutique où la plupart des patients, des personnes âgées essentiellement y trempent leurs pieds au bout de 15 minutes.

Des assistantes à l’aide de brosses grattent tout autour des pieds, rincent avec des torchons avant de et mettre une pommade tout autour. C’est de l'hydrothérapie qui est une méthode thérapeutique ancienne, qui consiste à prévenir, traiter voire soigner par l'usage de l’eau nous affirmé le Dr ANDRES SAENZ qui ajoute que cette méthode est bien pour les patients, car elle facilite la circulation sanguine et fait du bien pour les malades souffrant d’hypertension artérielle.

En 48 heures de consultations gratuites, 929 personnes ont bénéficié des prestations de la caravane mobile de santé. 501 femmes, 140 hommes, 120 filles adolescentes âgées entre 1 et 12 ans, 168 garçons âgés de 1 à 12 ans. Des cas de diabète et d’hypertension artérielle ont été décelées par l’équipe médicale. Le Maire de la commune, Dia Hamadi Hachimiyou est venu au second jour à Bakaw pour saluer l’équipe médicale. M. LOM, a remercié chaleureusement les jeunes pour leur mobilisation volontaire et l’action grandiose menée au cours de la caravane. Il a également remercié l’équipe d’ADRA pour cette initiative grandiose et affirmé que le partenariat va continuer avec cette organisation.

Daouda Abdoul Kader DIOP

-------


Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1546

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • byebye (H) 19/03/2018 09:34 X

    C´est une très bonne initiative !!! Il faut penser à le généraliser pour toutes les couches vulnérables et vivants en milieu rurales puissent en bénéficier..

  • villageois81 (H) 19/03/2018 08:24 X

    toutes mes félicitations à l'ONG ADRI, et surtout à l'ADRA pour l'appui, et sans oublier egalement les autorités administratives et locales. Merci