20-03-2018 14:10 - Le Centre Mauritanien de la Langue Arabe s’attaque au ministre de l’Enseignement supérieur

Le Centre Mauritanien de la Langue Arabe s’attaque au ministre de l’Enseignement supérieur

Alakhbar - Le Centre Mauritanien pour la Défense de la Langue Arabe (CMDLA) s’est attaqué au ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qu’il accuse d’avoir qualifié « d’ignorants » ceux qui militent contre l’hégémonie de la langue française en Mauritanie.

« Nous avons suivi (…), à travers les médias, une déclaration du ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Dr Sidi Ould Salem, à l'occasion de la Journée internationale de la Francophonie. Son Excellence a décrit ceux qui se dressent contre la langue française d’ignorants », a indiqué un communiqué du CMDLA.

Le CMDLA précise n’avoir jamais évoqué le Français en tant que langue des Français mais comme une langue qui domine les discours dans ce pays et qui constitue une condition d’accès à l’emploi et d’occuper un poste de responsabilité.

Le Centre Mauritanien pour la Défense de la Langue Arabe d’ajouter que le Français n’est pas une langue officielle ni nationale en Mauritanie et elle connait un recul sur le plan international contrairement à la progression de la langue arabe.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 11
Lus : 2812

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (11)

  • pyranha (H) 21/03/2018 22:38 X

    Lors du sommet arabe ici à Nktt, vous avez été humiliés et méprisé sur tous les plans par ceux la mêmes dont vous vous réclamez et qui vous détestent royalement. Messieurs, les vrais arabes ne se tuent pas à affirmer et réaffirmer indéfiniment leur arabité, c’est d'ailleurs eux-mêmes sont plus enclins à se faire autocritique sur leur arriération face aux phénomènes actuels qui les éloignent chaque jour de la tolérance pour les conduire dans les extrémismes les plus fous. Si vous permettez de délirer à chaque occasion, c’est que vous avez des complices au plus haut sommet tapis à l'ombre et qui vous manipulent ; et à voir la façon dont vous comportez on comprend qu'on a en face des incultes et des sans culture. Aucun maure mauritanien ne devrait se réjouir d'avoir des compatriotes pareils, car à leurs instincts de bourriques ils affectent gravement l’image positive qui existe bien chez certains maures en matière de sagesse, de valeur morale, d'élégance et de raffinement culturel. D'ailleurs c'est par ces arriérés, chauvins et incapables de conduites raisonnées que la RIM est de plus en plus rudoyée sur le plan international. Ces idiots souteneurs des esclavagistes et de tout ce qui aliène l'homme sont soutenus et par le Premier ministre et par le président qui tous les regardent faire en toute impunité.

  • lass77 (H) 21/03/2018 16:17 X

    Un faux probleme comme si en Mauritanie on parlait Arabe.Je me demande si ces gens sont instruits pour instrumentaliser leurs concitoyens. La Mauritanie n'est pas un Arabe mais plutot un pays Hassanaphone, soninkophone , pulaarphone et wolophone et pourquoi ne pas le revendiquer ? Seuls les complexés voir des ignorants font des communiqués à deux balles.

  • LE PARRAIN (H) 20/03/2018 19:40 X

    La guerre des clans selon le journaliste " Mohamed Vall Ould Oumeir. Une bonne ulustration, un conseiller de Yahya Ould Hademine tire sur Sidi Ould Salem, les biramistes répliquent et les extrémistes de tous les bords s'existent. Un excellent scénario. Les hommes du Président Aziz s'entretuent. Ils sont tous égoïstes et opportunistes. Le pays ne veut plus d'eux et le changement va les amener loin très loin dans les corbeilles des oubliettes.

  • Ksaleh (H) 20/03/2018 19:01 X

    langue Arabe a plutôt peur de votre médiocrité qui frise l’idiotie quand on a que des tribunes pour s’afficher et prétendre lutter contre le vide. De toute l’année point de production en langue arabe, c’est la l’insulte majeur contre cette langue qui au temps de ses véritables défenseurs domina une partie du monde.

  • synthetiseur (H) 20/03/2018 15:47 X

    Chers compatriotes ce sont ces gens et ce genre d'organisations qui vont nous conduire directement vers la guerre civile. En effet se permettre de vouloir se créer une personnalité sur un fonds de racisme culturel est innacceptable. Cette organisation ou cette ong dirigée par un charge de mission du PM et créee à la tete du client, doit etre immediatement interdite. Pendant que le Président Aziz est à Kigali pour la rencontre sur la francophonie ces énergumènes s'acharnent contre un ministre du gouvernemente pour la simple raison qu'il a déclaré son refus de voir des gens se dresser contre la langue française. En plus des multiples gourdes qui ont poussé des individus à inciter à la violation de notre constitution, voilà qu'on s'attaque à des membres du gouvernement, et de surcroit ce sont des gens du pouvoir qui sont à l'origine de cette attaque. Et puis que tout le monde sache qu'aujourd'hui meme si la langue française a été délibérement sabotée en Mauritanie par des chauvins et des étroits, la majeure partie des générations d'intellectuels, d'origine arabe ou négroafricaine des années 60 70 80 la parlent et l'écrivent et se sentent à l'aise dans cette langue. Beaucoup parmi eux se sentent marginalisés et étrangers dans leur propre pays. C'est frustrant. Alors collez la paix aux mauritaniens ils ont déjà assez de problèmes avec la chéreté de la vie, un système éducatif et sanitaire bancal, une démocratie et des institutons qui se cherchent, une monnaie chancelante, une économie sous surveillance, une corruption qui s'est introduit dans tous le rouages, enfin et surtout une unité nationale défiant énormements de tous les soubresauts.

  • moukhabarat (F) 20/03/2018 15:41 X

    Un faux débat. Si le français continue à être la langue de travail c'est que les maures la veule. Il suffit pour eux de ne plus travailler en français dans leurs banques et usines pour que les langues nationales prennent leur place.

  • pannel (H) 20/03/2018 15:10 X

    Si le Ministre l'a dit, c'est malheureusement la titre réalité, car ce sont les francisés qui élaborent toutes les stratégies les plus viables, nous autres arabisants ,nous sommes surtout forts en bathismes et en nassérismes, nous y excellons.Nous ne sommes que des historiens de la kabilye et du kurdistan.

  • Ana Hoor Finaf si (H) 20/03/2018 15:05 X

    Les défenseurs de la langue arabe écrivent leur chiffon en français parce qu’écrit en arabe, les arabisants n’ont pas le temps de lire et de comprendre le message, comme à dit un autre commentaire sur l’article de Ould Beihatt > donc arrêter messieurs les défenseurs de la langue arabe comme vous dites de nous montrer que seul la langue arabe aujourd’hui est valable en Mauritanie, alors la langue arabe n’a pas plus d’utilités dans ce pays que les autres langues, si les autres communautés refusent de parler arabe, qui n’est pas leur langue que feriez-vous, un autre génocide pour donner de la place à la langue arabe, messieurs faites doucement et sachez que celui qui ne parle qu’une seule langue est un illettré fermé net.

  • Ana Hoor Finaf si (H) 20/03/2018 15:05 X

    Mais messieurs et ceux qui ne parlent pas la langue Arabe, il faut faire quoi avec eux, il faut leur trouver un pays, voilà les idées que véhiculer Daoud Ould Ahmed Aïcha, en disant que ceux qui ne parlent pas Arabe sont obligés de parler arabe ou de disparaitre, voilà les paroles d’un complexé qui devant les arabes est considéré comme un berbère de dernière souche. Messieurs les défenseurs de la langue, il faut avoir du respect pour les autres couches de la population mauritanienne qui ne sont pas arabe et qui ne seront jamais français, mais ils ont leur langue, qui est le Poulaar, le Soninké, le Wolof et le Bambara, mais qui utilise le français comme langue de communication et de travail, pourtant jusqu’à présent le gouvernement ne parle que de promotion et d’enseignement jamais d’officialisation comme la langue arabe pour pouvoir combattre le français.

  • hamadel (H) 20/03/2018 14:48 X

    ET j'ajoute à coté du Minstre que la Mauritanie est un pays de noirs ou vit une petite communauté d'arabe variant autour de 7% qui dit le contraire le prouve vive Biram vive la Mauritanie

  • Ould Yarg (H) 20/03/2018 14:25 X

    "qui constitue une condition d’accès à l’emploi et d’occuper un poste de responsabilité. " Ah bon si vous ne parler pas l'arabe vous ne pouvez pas etre responsable en Mauritanie. Docteur sidi salem n'a pas un doctorat made in Syria or Azhar et meme le fameux Islamologue Tarik Ramdan s'est sauce dedans faux diplomes. Oui il faut etre ignorant et completement raciste pour exclure toute une partie du pays de l'administration parceque on ne parle pas l'arabe. Cultivez vous, allez connaitre d'autres langues civilisation, la votre a montrer ces limites et surtout l'exces de Nationalisme ignorante a conduit l'Irak de saddam, La libye de Ghaddaf, la Syrie de Bechar, le Yemen de Abdallah salah, le Soudan de Bechir et la Mauritanie en route bientot avec des irresponsables, haineux qui n'ont comme culture que la haine le mepris et surtout l'ignorance. Aux premiers crepitements des balles vous allez changer de discours bande de Munafiguin